Tom Ford

Tom Ford was born in Austin, Texas, but spent most of his childhood in Santa Fe, New Mexico. In 1990, Tom Ford moved to Milan to join Gucci as the company’s Womenswear Designer. In 1992, he became Design Director and in 1994 he was appointed Creative Director of Gucci.

He was responsible for the design of all product lines, from clothing to perfumes, and for the Group’s corporate image, advertising campaigns and store design.

In January 2000, following the acquisition of Yves Saint Laurent and YSL Beaute by the Gucci Group, Tom Ford assumed the position of Creative Director of Yves Saint Laurent Rive Gauche and YSL Beaute in addition to his then existing duties at Gucci.

L'Histoire

Tom Ford, un créateur talentueux devenu l'un des plus influents au monde

Désormais, tous les amateurs de mode le connaissent : Tom Ford est devenu l'un des créateurs les plus plébiscités et les plus influents de la planète. Son style fait rimer pureté et élégance, que ce soit dans l'univers du prêt-à-porter, de la haute couture comme de la lunetterie. Tom Ford conjugue le classicisme et le raffinement, tout en surfant sur les dernières tendances du moment. Figure incontournable du stylisme, il est sans doute l'un des créateurs les plus acclamés de la dernière décennie.

Tom Ford avant la mode

Un amoureux du Nouveau Mexique

Tom Ford est né le 27 août 1961, à Austin, au Texas. Pourtant, c'est au Nouveau-Mexique, et plus exactement à Santa Fe, qu’il grandit, au sein d'une famille aimante. Il dit lui-même qu'il a joui d'une enfance « parfaite et merveilleuse » dont il garde d'excellents souvenirs. Il y vivait en un lieu paisible, entouré de ses proches. Aujourd'hui, c'est d'ailleurs précisément à Santa Fe qu'il réside. Il s'y sent chez lui et y a fait construire un ranch hors du commun, sorte de bulle de bien-être au sein de laquelle il aime s'évader et se ressourcer, loin du stress et de la vague médiatique dans laquelle il est fréquemment noyé à Paris, New York, Los Angeles ou Milan.

Tom Ford, un homme rêvant d’être acteur

Dans un premier temps, Tom Ford ne se destine pas au stylisme. À 18 ans, il est plutôt décidé à devenir acteur. Dans ce but, il réalise des études d'histoire de l’art à New York. En 1982, il déménage à Los Angeles dans le but de propulser sa carrière. S'il apparaît dans certaines campagnes publicitaires, il ne correspond malheureusement pas au canon californien de l'époque. Il peine donc à se faire remarquer… Résigné, il décide de changer de voie et se tourne vers l'architecture bioclimatique. En 1983, il intègre la Parsons School of Design à New York, avant de poursuivre son cursus à Paris pendant deux années. Mais ce nouveau chemin ne lui correspond guère… « Je me suis réveillé un matin et me suis dit : ‘mais qu’est-ce que je fais ?!’, l’architecture était juste trop sérieuse… Je veux dire par-là que tous les projets architecturaux que j’ai pu effectuer, je finissais toujours par les transformer en quelque chose qui ressemblait à une robe. J’ai donc enfin réalisé que la mode était le bon équilibre entre l’art et le commerce, et que c’était exactement ce que je recherchais. »

Les premières créations de Tom Ford

Persévérance et audace

Fort de ce constat, en 1985, Tom Ford cherche à se faire recruter par la célèbre marque de vêtements de sport haut de gamme de Cathy Hardwick. Particulièrement persévérant, il téléphone chaque jour à l'entreprise dans le but de décrocher un rendez-vous. Lassée de cette ténacité, Cathy Hardwick finit par lui demander sous combien de temps il peut être là, dans son bureau. Tom Ford arrive en un peu moins de deux minutes. En réalité, il lui téléphonait depuis le hall d'entrée, espérant chaque jour obtenir cette réponse ! Lors de leur rencontre, la directrice de la marque lui demande de lui citer quelques-uns de ses couturiers européens favoris, dans le but de le piéger. Ayant remarqué qu'elle portait une pièce griffée Armani, Tom Ford lui répond : « Armani et Chanel ». Son audace fait mouche et Tom Ford se fait aussitôt embaucher.

Les débuts de Tom Ford dans la mode

Tom Ford obtient donc son premier poste dans la mode en tant qu'assistant de création. Il reste au sein de l'entreprise Cathy Hardwick pendant deux ans, jusqu'au jour où il décroche un second emploi pour concevoir des jeans pour la prestigieuse Perry Ellis, sur la septième avenue de New York. En 1990, il quitte finalement les États-Unis pour rejoindre Milan. Là, sa vie prend un tout nouveau tournant. Il prend en charge le prêt-à-porter féminin de Gucci.

Les années Gucci

L’arrivée de Tom Ford chez Gucci

Lorsqu'il arrive chez Gucci, l'entreprise ne se porte pas bien. Son style est considéré comme vieillot, et ne colle plus aux tendances du marché. Tom Ford reprend les choses en main et redonne un second souffle à l'enseigne. Il monte rapidement dans l'organigramme de Gucci et devient directeur du design en 1992, puis directeur de la création en 1994.

Tom Ford fait renaitre Gucci

Les créations de Tom Ford sont très appréciées. Le créateur s'inspire des années 50 tout en affichant un style plus tendance. Il attire les convoitises des plus grandes stars de la planète comme Madonna, Bianca Jagger ou encore Gwyneth Paltrow. Peu à peu, Gucci reprend de sa superbe. Tom Ford étonne par son style porno chic et transforme peu à peu l'image vieillissante de Gucci en une marque plus sensuelle et sexy. Avec lui, oubliez la triste maroquinerie des années 80 et faites place à un nouveau style bien plus actuel !

Les années Yves Saint Laurent

Un passage critiqué chez Yves Saint Laurent

À la fin des années 90, le groupe François Pinault, auquel appartient Gucci, rachète la maison de couture française Yves Saint-Laurent. Tout en continuant ses deux activités au sein de Gucci, Tom Ford devient aussi directeur du pôle création et communication de l'enseigne Yves Saint-Laurent Couture. Comme la marque est déficitaire, ces deux activités sont scindées en deux. D'un côté, la haute couture est dirigée par Yves Saint-Laurent lui-même et Pierre Bergé. De l'autre, le prêt-à-porter et les accessoires sont gérés par Tom Ford. Là encore, le créateur applique ses recettes sensuelles et son style porno chic. Cette fois, cette tentative se solde par un échec ! Les critiques sont de plus en plus nombreuses et Yves Saint-Laurent dit ne pas se reconnaître dans le travail de Tom Ford.

Un départ houleux  

Très critiqué en France, le travail de Tom Ford pour Yves Saint-Laurent reste néanmoins soutenu aux États-Unis. En 2001, le couturier reçoit même plusieurs récompenses. Yves Saint-Laurent développe également son nombre de boutiques, mais le lancement des nouveaux parfums sous la direction de Tom Ford ne fonctionne pas. En 2003, les tensions augmentent entre la direction d'Yves Saint-Laurent et Tom Ford. Les deux parties ne parviennent plus à trouver de terrain d'entente. D'un commun accord, le créateur décide de quitter l'entreprise.

Le retour de Tom Ford aux Etats-Unis

Le talent de Tom Ford enfin reconnu à sa juste valeur

À la suite de cet épisode houleux, Tom Ford rentre aux États-Unis. Il rejoint la maison Estée Lauder et dirige la création des nouveaux produits de beauté de la marque. En parallèle, il lance sa propre ligne de vêtements et ouvre son tout premier magasin à New York. Peu à peu, Tom Ford redore son image, jusqu'à atteindre un succès et une notoriété retentissants !
En 2008, il est choisi pour créer les costumes de James Bond dans le film Quantum of Solace ainsi que dans Skyfall, quelques années plus tard.
Ses créations apparaissent dans plusieurs films, ce qui permet à Tom Ford de mettre un pied dans le milieu du cinéma qu'il aimait tant autrefois. En 2009, il réalise même son premier film, adapté du roman britannique Christopher Isherwood : A single man.
En 2011, Tom Ford est classée comme la 28e personne la plus influente du monde par le Time 100. Son succès est désormais incontestable !
En 2013, le rappeur américain Jay-Z lui rend hommage, tandis que Tom Ford participe, la même année, au clip vidéo pour Queenie eye de Paul McCartney.
En 2015, Lady Gaga participe à la promotion de la collection 2016 de la marque Tom Ford.
Plus récemment, en 2019, Tom Ford est élu président du Council of Fashion Designers of America, soit la plus haute instance de la mode américaine, succédant ainsi à la créatrice Diane von Fürstenberg.

Les récompenses obtenues par Tom Ford

Tout au long de sa carrière, le talent de Tom Ford a été salué par de nombreuses récompenses. Son premier prix n'est autre que le prestigieux « International Designer of the Year Award », reçu en 1995. En 2001, Tom Ford a également obtenu le prix du vêtement féminin aux États-Unis, suivi l'année suivante du prix du meilleur accessoire de mode de l'année. Enfin, en 2008, Tom Ford a reçu le prix du meilleur vêtement masculin.

Dans chacune de ses créations, Tom Ford s'inspire de ses expériences, de ses rencontres et de son vécu. D'ailleurs, il dit puiser la plupart de son inspiration de l'ambiance ensoleillée et apaisante du Nouveau-Mexique. Santa Fe a toujours été pour lui un havre de paix au sein duquel il aime se ressourcer entre ses créations. Sa grand-mère, quant à elle, là aussi profondément guidé lors de sa carrière. Il l’a décrit comme étant une femme libre qui usait déjà, en son temps, de sa sensualité pour avoir tous les hommes qu'elle désirait. C'est donc précisément de son esprit sexy et de son charme ravageur que Tom Ford s’est nourrit pour bon nombre de ses créations au style porno chic. Tout un symbole !

Le couturier

Seul un artiste comme TOM FORD, jouant sans cesse avec la tradition et la modernité, l'élégance et la provocation, pouvait réinventer les codes de la parfumerie traditionnelle.

Son nom, TOM FORD, évoque la mode, la tendance, le luxe, la sophistication, le rétro-glamour, et l'élégance provocante. Véritable arbitre de la beauté et de l'esthétique, il fonde sa propre marque TOM FORD, dont il désire faire « la première marque de luxe du 21ème siècle ».