GUY LAROCHE

When Guy Laroche launched his eponymous couture label in 1957, he had a clear aim in mind: liberating women’s bodies away from the New Look, towards a comfortable, understated elegance both “refined and discreet”.
His designs marked decades: creations such as the coat-dress and the shirt-dress continue to be a staple in women’s wardrobes today. In 1966, Guy Laroche launched Guy Laroche Monsieur. The launch of the perfumes “Fidji” in 1966 and “Drakkar Noir” in 1982 sell by dozens of millions. The house soon proved to be a hotspot for its clientele: Jane Fonda, Faye Dunaway or Mireille Darc milled around the boutiques.

His pioneering efforts were widely acknowledged and in 1987, he is awarded the Légion d’Honneur by the French government. After Guy Laroche passed away in 1989, the creative direction of the house was passed on to several designers including Michel Klein, Alber Elbaz, Marcel Marongiu, and today Adam Andrascik.

Le créateur

Guy Laroche, l'audace avant tout !

Guy Laroche est un célèbre couturier français qui a longtemps été célèbre pour sa mode très colorée, ses coupes quelque peu extravagantes et l'utilisation de matières innovantes. Figure emblématique des années 70, Guy Laroche osait un style reconnaissable entre tous. Décolletés vertigineux, strass et paillettes, Guy Laroche tente tout, pour le plus grand plaisir des femmes ! Par ailleurs, sa marque est tout aussi célèbre pour ses parfums. Fidji a fait de la femme une île… Drakkar, quant à lui, rend hommage aux hommes… Guy Laroche est un pilier de l'élégance à la française, une figure révolutionnaire du siècle dernier.

Guy Laroche : son univers, ses débuts…

Qui est Guy Laroche ?

Guy Laroche est un homme de tradition et de modernité, qui allie tout autant ces valeurs dans sa vie professionnelle que dans son univers personnel. Né le 16 juillet 1921, il est issu d'une famille d’hôteliers installée à la Rochelle, sa ville natale. Dès 1949, il devient l'assistant de Jean Dessès et occupe ce poste pendant cinq ans. C'est d'ailleurs là qu'il découvre pour la toute première fois l'art du flou et du drapé, deux choses qui le fascinent ! Si rien ne le prédestinait forcément à un tel destin, Guy Laroche se hisse peu à peu au plus haut sommet de la couture, jusqu'à devenir l'un des piliers du New-look, comme Hubert de Givenchy, Pierre Cardin, et Yves Saint-Laurent.

L'ouverture du premier atelier Guy Laroche

Cette incroyable destinée commence le 1er février 1957, lorsque Guy Laroche ouvre son atelier au 37, avenue Franklin Roosevelt, à Paris. Ce lieu, qu'il appelle son « couloir », est un petit appartement décoré de toiles de matelas. C'est là que Guy Laroche élabore sa première collection. Si son appartement est encore surnommé « la plus petite maison de couture de Paris », cela ne l'empêche pas d'attirer sur lui toute l'attention. Guy Laroche est fermement décidé à libérer le corps de la femme et à proposer des vêtements audacieux et confortables. « Une femme n'a pas besoin de se déguiser pour plaire et se plaire, inutile d'en faire trop, disait Guy Laroche ». Son ambition ? Moderniser la haute couture, la rendre plus accessible et l'adapter à son temps. Grâce à ses robes boule et ses dos surprenants, il se fait rapidement remarquer par le Women's Wear Daily, et c'est ainsi que s'envole sa notoriété !

Le style Guy Laroche

L'audace et la couleur

Guy Laroche se caractérise par des vêtements souples et très colorés. Il aime confectionner une mode dans laquelle la femme se sent à l'aise et évolue avec aisance. En quelque sorte, Guy Laroche est un créateur de vêtements de sport raffinés et de tenues de soirée sophistiquées mais agréables à porter. Avec lui, l'innovation rime toujours avec le confort. Ce couturier calme et élégant veut avant tout que ses clientes se sentent bien dans leurs vêtements. En parallèle, il aime attirer le regard sur les plus belles courbes féminines. Dans ce contexte, il développe le décolleté « bénitier », auquel il associe le drapé fluide, ainsi que de nombreux dos nus. Certains de ses décolletés deviennent culte et Guy Laroche réinvente aussi les robes perlées, les dos blousants, la robe-sac et la robe-bijou. Il apporte du plissé dans les manteaux, auxquels il assortit de petits bonnets. Guy Laroche anoblit le tailleur-pantalon et sublime même certaines femmes d'une salopette de jersey. Enfin, le tout est également agrémenté de couleurs novatrices comme le corail ou le turquoise.

La célèbre robe noire de Mireille Darc

Mais comment parler de Guy Laroche sans évoquer sa création la plus emblématique ? La célèbre robe de Mireille Darc portée dans le film « Le grand blond avec une chaussure noire » d'Yves Robert, de 1972 ? Son décolleté vertigineux dans le dos a marqué toute une génération. Pourtant, de l'avant, rien ne laissait prédire la surprise que dissimulait ce vêtement… Concentré de simplicité et de sensualité, la robe de Guy Laroche était classique à l'avant, mais érotique à l'arrière, révélant comme aucune autre pièce de couture la chute de rein de Mireille Darc. Ce décolleté inattendu était simplement agrémenté d'une chaîne de taille dorée. Pour la petite anecdote, cette robe se trouve désormais au musée du Louvre. Si l'actrice avait vendu la plupart de sa garde-robe aux enchères, elle avait préféré laisser ce vêtement au Louvre, confiant d'un air amusé : « Je n'aurais pas supporté de voir une autre paire de fesses dedans ! »

Les parfums Guy Laroche

En 1965, fort d'un succès déjà colossal, Guy Laroche décide de collaborer avec le groupe L'Oréal pour développer des parfums. Si Guy Laroche propose désormais un large catalogue de fragrances, deux d'entre elles se distinguent par leur notoriété : Fidji et Drakkar

Fidji chez les femmes

Fidji est un parfum pour femmes qui a particulièrement marqué son temps. Au moment de sa sortie, il était la première essence féminine à associer l'image d'un couturier français de prestige à celle d'un parfumeur. Jusqu'alors, seuls les Américains avaient été capables d'une telle prouesse ! Par ailleurs, Fidji évoque un ailleurs lointain. Ce jus nous offre un rêve d'évasion vers une île mythique et paradisiaque. Accompagné du slogan : « La femme est une île, Fidji est son parfum », il est aussitôt devenu le best-seller de la marque. Né pendant l'été, cette essence gaie et fleurie reste à ce jour l'une des plus appréciées à l'international.

Drakkar chez les hommes

Chez les hommes, Guy Laroche donne naissance à Drakkar, en 1972, autre grand parfum de l'enseigne. Cette fougère aromatique incarnation parfaite de la virilité, dont la puissance masculine est encore accentuée, en 1982, par la création de Drakkar Noir. Véritable icône de la parfumerie pour homme, ce parfum reste alors pendant 10 ans le premier à être le plus vendu au monde. Il se classe donc ainsi, encore actuellement, dans la prestigieuse liste des parfums mythiques.

Guy Laroche, un homme qui aime surprendre

La diversification de Guy Laroche

Si Guy Laroche aime surprendre par ses vêtements audacieux, il n'hésite pas non plus à étonner son public en diversifiant ses créations et son activité. Guy Laroche propose ainsi désormais tout un tas d'articles différents, comme des produits de beauté, du prêt-à-porter, de la haute couture, des parfums, mais aussi des accessoires et même des objets de décoration pour la maison. L'ensemble des créations issues de la dernière collection Guy Laroche est présenté dans sa plus emblématique boutique, située dans le quartier du Triangle d’Or et à deux pas de l’avenue Montaigne et des Champs Elysées, au 35, rue François 1er.

L'humour de Guy Laroche

Outre son exceptionnelle audace, Guy Laroche apparaît aussi comme un personnage doté d'humour. Souvent décrit comme un homme possédant un fort sens de l'autodérision, il n'hésite jamais à mettre en scène ses tenues dans des circonstances inattendues. Pour preuve, Guy Laroche imagine une publicité mêlant la haute couture et le jardinage ! Cette campagne met en scène un modèle dans une tenue très chic, fidèle à l'esprit couture de Guy Laroche, mais réalisant des travaux de bricolage et d'extérieur. Quelle drôle d'idée ! Pourtant, le succès est au rendez-vous et cette publicité a au moins eu le don de se faire remarquer !

Guy Laroche aujourd'hui

La fin de l'ère Guy Laroche

Si l'imagination pionnière et audacieuse de Guy Laroche reste à jamais dans les annales, le couturier s'est éteint en 1989. Au préalable, il avait été reconnu pour son talent par le gouvernement français, et avait reçu à ce titre, en 1987, le Prix de La Légion d’Honneur.

Richard René à la tête de la direction artistique Guy Laroche

Depuis septembre 2017, Guy Laroche est dirigé par Richard René, succédant lui-même au créateur américain Adam Andrascik, qui avait pris les rênes de la maison de couture parisienne en 2015. Pour la marque Guy Laroche c’est « un nouveau chapitre de son histoire » qui se présente. Le recrutement de Richard René marque une nouvelle « évolution permettant à la maison de s’affirmer comme une griffe d’aujourd’hui, mais aussi de renouer avec ses fondamentaux : un luxe raffiné, une exigence de coupe absolue, un goût prononcé pour l’inattendu... Et un esprit définitivement libre ». « J’ai grandi avec la maison Guy Laroche, raconte le designer, qui symbolise pour moi une forme de luxe et de liberté. […] Guy Laroche a été un couturier audacieux, précurseur, et il a vécu de manière très libre, tout comme les femmes qu’il habillait. Voilà l’esprit que je souhaite provoquer à nouveau dans cette maison, et qui me semble plus que jamais d’actualité ».

À ce jour, la maison Guy Laroche continue de faire rêver par sa créativité, ses coloris éblouissants, son choix rigoureux de matières premières et son avant-gardisme. L'enseigne fait rayonner l'image du savoir-faire à la française aux quatre coins du globe, associée à un héritage hors du commun.

Histoire

L'histoire de Guy Laroche

Guy Laroche est un célèbre couturier français. Il crée en 1957 sa maison de mode éponyme.

En 1996, il sort son tout premier parfum "Fidji". C'est le début d'une longue aventure dans l'univers du parfum pour Guy Laroche. Les parfums Guy Laroche seront qualifiés dans le monde de la mode comme des symboles de force et d’élégance.

En 1957, il ouvre sa maison de couture à Paris et dessine sa première collection de haute couture.Il est influencé par son goût pour les couleurs vives, la broderie et les formes osées. Guy Laroche a pour volonté première de proposer dans ses collections des vêtements à la fois mystérieux, authentiques et confortables. Il souhaite moderniser complètement la Haute Couture en l'adaptant à son temps.

Son talent se fera très rapidement remarquer par le Women's Wear Daily. Le magazine New-yorkais mettra notamment en avant ses robes "boules" et ses "dos surprise".

En 1961, il diffuse sa toute première collection sous le label Laroche Diffusion situé avenue de Montaigne à Paris.

Durant les années 1970, il sort deux nouvelles fragrances qu'il fera diffuser par le groupe l'Oréal sous le nom : la ligne Drakkar Noir pour hommes, et le parfum Fidji pour femmes.

En 1982, il crée des costumes pour la pièce de théâtre "Lorsque l'enfant paraît" d'André Roussin, mis en scène par Jean-Michel Rouzière, au Théâtre des Variétés à Paris.

Guy Laroche repose, aujourd'hui, dans un cimetière proche de Toulouse, auprès de ses parents, son frère et sa belle-sœur.