See

LALIQUE

Lalique, more than a name

The name Lalique evokes the brilliance of jewellery, the wonder of transparency, and the brilliance of crystal. Before Lalique became a brand name, it was the name of a man, an artist, a genius, René-Jules Lalique. Explore the Lalique history.

L'Histoire
See

Lalique, symbole du luxe à la française

La société Lalique a été fondée en 1988 et compte parmi les plus grandes marques françaises de l'industrie du luxe. Son activité est peu à peu devenue très vaste, comportant des objets décoratifs, des bijoux, des parfums, des vases, ou encore des sculptures. Avant d'être une grande entreprise, Lalique est surtout l'histoire d'une passion familiale. Son seul nom suffit à faire rêver et évoque l'éclat d'un bijou, la transparence et la lumière du cristal. Mais savez-vous à qui Lalique doit réellement son existence ? Non content d'avoir fait naître l'une des plus belles sociétés d'art français, René Lalique a su transmettre sa flamme créatrice à ses descendants, pour notre plus grand plaisir.

René Lalique, artiste visionnaire

René Lalique, un goût inné pour les beaux objets

René Lalique est né le 6 avril 1860, dans la Marne. Passionné très jeune par la création et les belles choses, il remporte sa première compétition de design au lycée Turgot de Paris, alors qu'il n'a que 12 ans. À 16 ans, il en est convaincu : il veut devenir joaillier ! Il commence donc son apprentissage chez un joaillier parisien, Louis Aucoc. En parallèle, de 1878 à 1880, il suit des cours au Sydenham Art College de Londres. À travers différentes expositions universelles, il découvre l'art japonais, qui restera pour lui une incroyable source d'inspiration. À son retour en France, René Lalique débute sa carrière en travaillant pour des marques prestigieuses comme Aucoc, Cartier ou Boucheron. En 1882, il devient dessinateur et concepteur indépendant, et collabore pour plusieurs grandes maisons de joaillerie parisienne. Finalement, René Lalique décide de fonder sa propre joaillerie, en 1985.

1885 : Le premier atelier Lalique voit le jour

En 1985, René Lalique reprend l'atelier du joaillier Jules Destape, situé place Gaillon à Paris. Son talent est vite remarqué, comme le souligne une phrase d'Alphonse Fouquet, grand joaillier parisien du XIXe siècle : « Je ne connaissais pas actuellement de dessinateur en bijou, enfin, en voici un ! »
En 1887, René Lalique agrandit son activité et s’installe rue du Quatre-Septembre. Dès 1888, il réalise ses premières parures en or ciselé. Ces bijoux sont inspirés de l'antiquité et de la culture asiatique. Avant tout, René Lalique recherche l'originalité. Il prône l'utilisation de la matière au service du dessin, et non l'inverse. Ainsi, il choisit des pierres, précieusement, en fonction de leur lumière ou de leur couleur, et non forcément pour leur somptuosité. En ce sens, il apparaît comme un révolutionnaire !

De la joaillerie à la verrerie

Les bijoux en verre

René Lalique ne tarde pas à s'intéresser au verre comme une matière artistique à part entière. En 1890, il ouvre un atelier de verrerie et commence à expérimenter de nouvelles créations. Dans un premier temps, il intègre le verre dans des bijoux. Puis, peu à peu, il effectue ses premiers moulages. Là, il combine le verre et les métaux, ce qui lui permet d'enrichir son catalogue. Ces premiers bijoux issus de ces différentes techniques sont exposés au grand public dès 1895.

Les flacons de parfum Lalique

La même année, en 1895, René Lalique déménage encore et ouvre une boutique place Vendôme, à Paris. Dans le même temps, il se lance dans la création de flacons de parfums. Il est le premier verrier à commercialiser cet emblème du luxe et du raffinement à grande échelle. Pour autant, René Lalique ne néglige pas la qualité et affiche des emballages splendides. Son objectif ? Produire de beaux objets en série pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Là encore, René Lalique apparaît comme un précurseur !
En 1898, il installe un atelier de verrerie dans sa propriété de Clairefontaine, dans les Yvelines. Là, il montre son travail aux particuliers, et s'illustre dans la maîtrise du verre soufflé.

En 1900, René Lalique triomphe à l'Exposition Universelle de Paris, ce qui accroît encore sa notoriété. Dès lors, dès 1910, il crée des flacons pour le parfumeur François Coty, une collaboration marquante qui bouleversera durablement l'histoire de la parfumerie.
En 1913, René Lalique rachète une verrerie à Combs-la-Ville, en 1914, qu'il transforme en usine de fabrication d'objets médicaux pour les hôpitaux et pharmacies.
En 1921, il construit sa propre usine de verre en Alsace, à Wingen-sur-Moder, une manufacture aujourd'hui devenue mythique !

Les successeurs de René Lalique

1945 : arrivée de Marc Lalique

La guerre éclate et marque un coup de ralentissement pour l'entreprise Lalique. À la fin des conflits, les modes ont changé et le style emblématique Art Nouveau de Lalique n'est plus dans l'air du temps. René Lalique amorce le changement et se tourne vers l’Art Déco. Peu de temps après, il décède, en 1945. Son fils, Marc Lalique, décide de reprendre le flambeau. Il reconstruit l'usine ravagée pendant la guerre et modernise les outils de production de l'entreprise familiale. Il change le verre en cristal, tout en perpétuant l'esprit créatif de son père. Peu à peu, grâce à lui, Lalique devient l'une des plus grandes cristalleries françaises et étrangères.

1977 : Marie-Claude Lalique reprend le flambeau

En 1977, à la mort de Marc Lalique, Marie-Claude Lalique, sa fille, perpétue l'œuvre de son père et de son grand-père. A la différence de ses aînés, elle ne dessine pas ses œuvres avant de les concevoir. Elle préfère les sculpter directement. Tout comme, elle maîtrise à la perfection l'art du cristal. Elle s'en sert pour créer un nouveau style bien à elle, reflétant ses nombreux voyages en Afrique. Plus féminine que son père, elle renoue également avec la création de bijoux et développe encore davantage les flacons de parfum.
En 1994, Marie-Claude Lalique revend la société Lalique au groupe Pochet.
Finalement, en 2008, le groupe suisse Art et fragrance rachète la maison, désormais présidée par Silvio Denz.

La parfumerie Lalique

Lalique et la parfumerie, une histoire de longue date

Parce que l'histoire de Lalique est intimement liée à celle de la parfumerie, c'est tout naturellement que Marie-Claude Lalique a décidé de se lancer dans la création de parfums à proprement parler, et plus uniquement dans celle des flacons. Sa première essence voit le jour en 1992 et elle se nomme tout simplement "Lalique de Lalique ». Cette initiative paraît légitime aux yeux de tous et le succès est aussitôt au rendez-vous. Désormais, l'enseigne possède une large collection d'essences différentes, que ce soit pour les hommes comme pour les femmes. Notons également que Lalique conçoit des parfums d'intérieur. Chacun de ces jus rend hommage à l'esprit pionnier de René Lalique, et sont inspirés de l’alchimie du parfum, de la joaillerie et du cristal.

2014 : La collection Noir Premier

En 2014, la maison Lalique propose également une collection exclusive de cinq parfums, dont chacun fait référence à une date clé de son histoire. Les jus de la collection Noir Premier contiennent des ingrédients à la qualité exceptionnelle et révèlent des facettes odorantes inédites. Ils semblent dotés d'une beauté intemporelle et marquent une toute nouvelle stratégie commerciale pour Lalique. Ce nouveau chapitre vient encore enrichir l'histoire prestigieuse de ce parfumeur cristallier, pour le plus grand plaisir de sa clientèle fortunée et initiée.

2018 : l’anniversaire de Lalique

Lalique, un symbole de l’art français

En 2018, Lalique célèbre en grande pompe un important anniversaire : celui de 130 ans de savoir-faire et d'excellence créative. Lalique est devenu en plus d'un siècle l'un des plus grands symboles de l'art de vivre à la française. Chacune de ses œuvres, qu'il s'agisse de bijoux, de parfums, d'objets ou même de mobilier, sont un symbole de créativité, de raffinement et d'intemporalité.

Pour marquer l'événement, Lalique a créé la collection Hirondelle en cristal clair et bleu, en sublimant un animal qui a longtemps inspiré René Lalique.
Dans le même temps, l'année 2018 marque l'ouverture du Château Lafaurie-Peyraguey, racheté en 2014 par Silvio Denz. Repensé comme un hôtel de luxe, il est doté d’un restaurant gastronomique, et a été entièrement décoré par Lady Tina Green et Pietro Mingarelli, designers d’intérieur. Dirigé par Christophe Noulibos, ce nouvel hôtel-restaurant Lalique est composé de dix chambres, et trois suites qui se veulent être la convergence de quatre univers : le vin, le cristal, la gastronomie et l’hospitalité.

Le musée Lalique

Notons aussi que, depuis 2011, le musée Lalique a fait le bonheur des amateurs d'objets d'art. Situé à Wingen-sur-Moder, en Alsace, lieu de la célèbre usine Lalique, il présente plus de 650 œuvres créées par René Lalique et ses successeurs. De la joaillerie au cristal actuel en passant par le verre, tout n’y est que lumière, luxe et transparence.

« Pour chacun de ces domaines, Lalique souhaite faire perdurer le génie créatif de René Lalique son fondateur : éditer des flacons de parfum d'exception en cristal, faire revivre une joaillerie d'émotion, repousser sans cesse les limites de la manufacture en créant des objets décoratifs aux contrastes satinés uniques, réaliser des grands projets architecturaux, créer un univers Lalique dédié à la maison, s'associer à des artistes de renom pour éditer des œuvres d'art en cristal, redonner à Lalique cette dimension d'héritage culturel.

La Marque
See

Qui dit Lalique pense cristal, or l’histoire de la maison a toujours été étroitement liée à l’évolution de la parfumerie.

René Lalique a créé des flacons extraordinaires pour les grands parfumeurs. Quand en 1992 sa petite fille, Marie-Claude, choisit de créer son propre parfum, l’initiative était plus que légitime. Cette évidence allait permettre d’unir une vraie création de parfumerie au savoir faire des Maîtres Verriers.

Le cristal trouve toute sa majesté dans la conception d’éditions de prestige tandis qu’un travail raffiné sur le verre permet de créer également des lignes de parfum plus accessibles. Dès le départ, le choix a été de créer des parfums de qualité avec les meilleurs parfumeurs-créateurs et la liberté d’utiliser des matières premières d’exception.