See

CLARINS

It all began in Paris on March 15, 1954, when Jacques Courtin-Clarins opened his first Clarins Institute with the pioneering belief that well-being and happiness were inextricably linked to beauty—a daring holistic vision that he was the first to express and apply. At the same time, celebrities were beginning to unveil their bodies on the covers of magazines. The era of physical and mental freedom was dawning—a revolution in which Jacques Courtin-Clarins played an important role by telling women, "Yes, you are beautiful!”.

Clarins is more than a brand, it is the success story of an exceptional family.
At Clarins, we do not simply design unique skin care products from generation to generation. We hand down our passion for beauty and devote our lives to it.

L'Histoire
See

Clarins, pour l’amour des plantes et des femmes…

Lorsque Jacques Courtin créa la marque Clarins dans les années 50, ce fut pour offrir aux femmes le meilleur de la nature au service de leur beauté et de leur bien-être. L’homme va créer ainsi de multiples produits de cosmétiques et faire de sa marque une des leaders du marché français. La force de Clarins réside bien sûr en sa volonté d’innover mais aussi en sa dynastie familiale qui, de génération en génération, apporta à la marque une renommé désormais internationale. Retournons sur les évènements marquants de cette belle marque française de beauté… 

Quand Jacques Courtin devint Jacques Courtin Clarins

Jacques Courtin, ce médecin qui voulait offrir la beauté aux femmes

Jacques Courtin est né le 6 aout 1921 en France. Très tôt le jeune homme s’intéressa aux formidables possibilités anatomiques du corps humain et c’est tout naturellement qu’il se dirigera vers des études de médecine. Cependant, la Seconde Guerre mondiale fait rage et Jacques Courtin doit écourter ses études pour se rendre au chevet des malades dans les hôpitaux. C’est là qu’il comprendra que la médecine et la beauté sont deux domaines totalement complémentaires tant ils permettent aux femmes de se sentir belles et bien dans leur peau. 

Des inventions beauté réunies en une entreprise, Clarins

Pris de passion pour le domaine de la beauté, Jacques Courtin va tout d’abord créer différentes inventions avec les moyens du bord, tel qu’un appareil raffermissant pour la poitrine réalisé avec un tuyau d’arrosage ! Mais en ayant conceptualisé ce concept d’hydrothérapie de façon plus ambitieuse, Jacques Courtin se fera remarquer et son Model'Bust sera commercialisé dans les officines des années 50. Il créera par la suite un appareil de massage amincissant, Masvelt, et c’est pour commercialiser cette nouvelle invention qu’il créera sa société en 1954, Clarins.

Clarins, du nom de ce personnage de théâtre qui fascina Jacques Courtin, s’affichera en un logo rouge, blanc et noir facilement identifiable. L’homme dira à ce propos que son manque de moyens ne lui permettant pas d’être aussi visibles que ses concurrents, son logo lui assurait au moins de se faire remarquer.

De l’institut de soin de beauté aux soins cosmétiques

La naissance du premier institut Clarins

Avec la naissance de la marque Clarins, Jacques Courtin a souhaité ouvrir le premier institut de beauté de sa société à Paris, rue Tronchet. Le petit institut devient vite très prisé et les grandes stars du moment se bousculent auprès des parisiennes pour s’y voir prodiguer des soins esthétiques d’une nouvelle génération, où le toucher devient l’élément central et les esthéticiennes formées au drainage lymphatique et autres techniques innovantes de soin pour le corps.

L’Huile Tonic, ce premier grand succès Clarins

Afin de rendre le fameux appareil Masvelt plus efficace, Jacques Courtin créera le premier soin amincissant de l’histoire avec Aminsvit. C’est à cette occasion qu’il découvrira le potentiel absolument phénoménal des plantes et c’est tout naturellement qu’il créera l’Huile Tonic conçue à partir d’extrait de romarin, de géranium et de menthe. Aujourd’hui encore, Huile Tonic demeure un bestseller Clarins tant son efficacité n’a jamais été démentie, en particulier sur le corps des femmes après une grossesse.

Autre produit star de la marque Clarins dans les années 70 cette fois, la crème jeunesse des mains sortie en 1979 à base d’huile de sésame et du murier du Japon qui forme comme un gant invisible hydratant et protecteur à nos mains. Un bestseller qui perdure encore aujourd’hui dans la gamme star des produits Clarins.

Le succès de ces créations va largement contribuer au succès de la marque Clarins en France, une marque dont son fondateur est si fier qu’il ajoutera son nom à son patronyme en 1978. Jacques Courtin devient donc Jacques Courtin-Clarins.

Les années 80 chez Clarins des cosmétiques et du parfum

Le Double Sérum

Au début des années 80, Jacques Courtin Clarins laisse peu à peu son fils Christian, arrivé dans la société en 1974, lui succéder.  Et ce jeune homme ambitieux va faire du leader du marché français en 1980 un leader international en 1990. Sous l’impulsion de Christian Courtin Clarins, la marque va s’installer à l’étranger, se diversifier mais aussi entrer dans le marché de la bourse, ce qui va augmenter considérablement sa valeur. 

Quant aux innovations cosmétiques, elles ne s’arrêtent pas ! C’est ainsi que le Double Sérum qui sortira en 1978, va réunir en un seul et même flacon 20 extraits de plantes aux vertus anti-âge tels l’avoine, le bananier ou l’avocatier. Une nouvelle fois, plus de 40 ans après sa sortie, Le Double Sérum demeure en tête des ventes Clarins tout comme le Lift Minceur qui sortira en 1995. 

L’Eau Dynamisante

En 1987, Jacques Courtin-Clarins va souhaiter aller encore plus loin dans le mariage entre la nature, le soin et la femme en offrant le tout premier parfum Clarins avec l’Eau Dynamisante. L’Eau Dynamisante sera conçue sous l’égide d’un réel parfumeur, Jean-François Latty, qui conjuguera les bienfaits de plantes médicinales à un cocktail olfactif basculant entre forces toniques aromatiques hespéridées, fleurs délicates de muguet, de rose et jasmin pour se clôturer en des profondeurs de patchouli et de mousse de chêne.

La force de cette Eau Dynamisante est telle qu’aujourd’hui encore il se vendrait un flacon toutes les 25 secondes dans le monde ! Un succès qui sera d’ailleurs prolongé par de nouveaux flacons tels l’Eau Ressourçante ou bien encore l’Eau des Jardins. 

Quand Clarins se lance dans le maquillage

Des produits de maquillage innovants

Tout comme lorsque Jacques Courtin Clarins fit le choix de se lancer en parfumerie, se diversifier dans le maquillage signifiait pour Clarins proposer du soin en même temps que du maquillage. Et c’est ainsi qu’en 1991, Clarins va lancer ses premières lignes de produits de maquillage en créant une gamme qui serait enrichie d’un actif anti-pollution breveté par Clarins. Avec ce maquillage-soin, Clarins se démarque une nouvelle fois en utilisant des plantes pour agir comme une barrière protectrice pour la peau. Au fur et à mesure des années, d’autres propriétés que la lutte anti-pollution entreront dans la composition des maquillages Clarins, comme le soin anti-âge ou des vertus hydratantes.

Le maquillage Clarins, un révélateur de beauté naturelle avant tout

« Le maquillage Clarins. Vous. Encore plus belle » ou bien encore « Clarins, vous avant tout. » racontent les slogans pour les gammes de maquillage-soins Clarins. Ce qui en somme rejoint de façon assez naturelle toute l’idéologie de Jacques Courtin-Clarins à la création de sa marque dans les années 50. 

Il s’agit depuis toujours pour le fondateur de Clarins, comme pour ses successeurs et fils, d’offrir une véritable alternative aux produits de cosmétiques luxueux aux femmes, tout en offrant un accueil personnalisé. C’est d’ailleurs pourquoi la marque s’est attachée à prendre soin de ses clientes par des cartes de fidélité bien avant leur apparition massive dans le commerce, mais aussi à ne jamais s’éloigner des prix abordables qui ont fait le succès de la marque à ses débuts.

Clarins, cette marque aux valeurs fondamentales  

Le souci du développement durable et du commerce équitable

Jacques Courtin Clarins a fondé Clarins de façon à apporter aux femmes des cosmétiques abordables et de grande qualité dans un souci humaniste avant tout. De ce fait, la marque s’engagea dès 1985 avec un accord de commerce équitable pour le développement rural, une démarche qui fut suivie par de nombreuses autres.

De plus, conscients que ce furent les plantes les véritables stars des produits Clarins, la marque s’engagea de façon très précoce dans le domaine de l’environnement. Le plus symbolique des efforts en matière d’écologie fut bien sûr l’invention du flacon source pour tous les parfums Mugler, appartenant à la maison Clarins depuis 1992 et la sortie d’Angel. Aujourd’hui Clarins estime qu’un ressourçage de parfums Mugler est effectué toutes les 25 secondes dans le monde !  

Enfin la société Clarins s’est investie dans de nombreuses associations à but environnemental ou humanitaire.

Clarins, une dynastie familiale aux idées audacieuses

La grande force du groupe Clarins réside bien sur en la force de la transmission des valeurs du fondateur de la maison Jacques Courtin-Clarins. Bien que décédé en 2007, il influe encore sur les décisions prises par ses deux fils Christian et Olivier Courtin-Clarins. De plus, les deux hommes sont rejoints petit à petit par leurs filles respectives, qui sembleraient prêtes à poursuivre l’aventure familiale de Clarins en entrant au conseil de surveillance de la marque en 2010.

Cette dynastie Courtin-Clarins n’hésite pas à se retirer du marché en bourse pour gagner en efficience ou bien encore à préférer améliorer sans cesse les bestsellers de la marque plutôt que de fournir des nouveautés constantes… Clarins a, semble-t-il, de belles valeurs et ne compte pas les oublier sur l’autel de la rentabilité.  

 

En 2016, Clarins été considérée comme le n°1 européen des soins de beauté haut de gamme et sa croissance semblerait n’avoir de cesse tant la marque de cosmétiques continue à briller auprès des femmes et des hommes du monde entier. Clarins perpétue ainsi cette beauté à la française que le monde nous envie tout en continuant à porter haut les valeurs de ce fondateur emblématique que fut Jacques Courtin-Clarins.