Valentino

The Maison Valentino was founded in 1960 by Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti. Valentino is a protagonist of international fashion, and from 2008 until 2016, has gone through an impactful creative evolution.
 
The Maison Valentino plays a major role in the luxury division through tradition and innovation, a necessary combination for a creative industry that generates the sense of beauty.

Valentino’s fashion is displayed through the Haute Couture and Prêt-à-Porter lines for women and for men and through the Valentino Garavani accessories lines that include shoes, bags, small leather goods, eyewear, scarves, ties and fragrances. An aesthetic universe, present in over 90 countries through 160 Valentino directly-operated boutiques and over 1300 points of sale.

Stefano Sassi is the Chief Executive Officer of Valentino S.p.A., and has joined Valentino in 2006, in conjunction with the celebration of the 45th anniversary of the brand, immediately providing a new strategic vision. The CEO has guided the fashion house during years of great development, through the passage of the baton from Valentino Garavani to the Creative Directors Maria Grazia Chiuri and Pierpaolo Piccioli, that during the 8 years of Creative co-Direction have contributed into making Valentino one of the most successful fashion companies of the fashion system.

Paris, 7th July 2016: Valentino nominates Pierpaolo Piccioli sole Creative Director of the Maison.

An aesthetic, contemporary vision and the excellence in the execution, are the guidelines of the industrial process and of the artisanal and handmade workmanship that are entirely produced in the historic Atelier of Piazza Mignanelli in Rome, where the specialized ‘Bottega Couture’ couture school, has recently opened.

Histoire

Valentino, incarnation par excellence de l’élégance italienne

Valentino incarne mieux que n'importe quelle autre enseigne l'image de l'élégance à l'italienne. Valentino règne ainsi sur le monde de la mode depuis plus de 50 ans. Attiré par l'art dès son plus jeune âge, son fondateur a fait ses preuves au sein des plus grandes maisons de couture avant de bâtir sa propre enseigne. Son goût pour l'esthétisme a su fédérer les foules et ses collections ont suscité une multitude de réactions positives et de récompenses. Après cinq décennies d'existence, le prestige de Valentino reste intact. Chic, élégance et féminité composent l'ADN de cette marque italienne. Valentino n'a jamais connu de faille et incarne le raffinement italien à travers le monde, à la fois dans la haute couture comme dans le prêt-à-porter.

Qui est Mr Valentino ?

Valentino, un élève studieux et talentueux

Valentino, de son vrai nom Valentino Clemente Ludovico Garavani, est né en 1932 en Lombardie. Dès son plus jeune âge, il affiche un goût prononcé pour l'art, et démontre un talent certain pour les dessins. Il se passionne ensuite rapidement pour les beaux-arts et l'architecture. C'est donc tout naturellement qu'il se tourne vers l'Académie des Arts de Milan pour effectuer le début de son cursus scolaire. Très ambitieux, il part pour Paris, à l'âge de 17 ans, pour suivre des cours à la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Son parcours est un sans-faute et le jeune Valentino reçoit même les honneurs lors de ses études.

Le début de carrière de Valentino

Au cours de son cursus scolaire, Valentino reçoit des récompenses pour ses créations, dont un prix qui attire sur lui l'attention du grand couturier Jean Dessès. Une fois son diplôme en poche, Valentino se fait embaucher par la marque, reconnue comme étant l'une des enseignes de premier plan à l'époque. Il y occupe un poste très polyvalent et devient même le bras droit du très célèbre Guy Laroche. Valentino ne tarit pas de compliments à l'égard de cette période, qu'il qualifie lui-même comme étant une « étape très importante dans sa carrière ». Par ailleurs, Jean Dessès lui demandait de s'occuper de tout un tas de tâches différentes, ce qui lui a permis d'avoir une vision globale du métier de la mode : « Je faisais tout, explique-t-il. Je lui envoyais des dessins, j'accueillais les acheteurs, je formais les vendeuses, je faisais même le taxi avec les robes ».

Valentino décide de prendre son envol

La création de la marque Valentino

Après cinq années de bons et loyaux services, Valentino décide, à 26 ans, de voler de ses propres ailes. Il fonde sa propre maison de couture à Rome, en s'associant, dès 1960, à Giancarlo Giammetti. Comme Pierre Bergé pour Yves Saint-Laurent, cette rencontre est déterminante et s'inscrit dans la durée. Giancarlo Giammetti devient un partenaire financier de longue date qui lui permet d'assurer le développement de la marque. En parallèle, il prend aussi la présidence de la maison Valentino.

La première collection de Valentino

La première collection de haute couture Valentino voit le jour en 1962 et est présentée au Palais Pitti à Florence. Les tissus y sont nobles et le rouge est mis à l'honneur. Pour la petite anecdote, sachez que l'idée de ce coloris, rouge coquelicot, émane d'un passage de Valentino dans les loges de l'opéra de Barcelone, en Espagne. Il assistait à un opéra et fut subjugué par des petites corbeilles de coquelicots placés à l'arrière du théâtre. Il décida d'en faire sa couleur de prédilection. Le défilé est acclamé par la critique et Valentino s'attire aussitôt les convoitises de toutes les célébrités. C'est le début de sa notoriété.

La reconnaissance et la notoriété de Valentino

Un talent salué par la critique

Devenu un créateur incontournable de la haute couture italienne, Valentino reçoit, en 1967, le prestigieux prix américain Neiman Marcus pour sa « Collection sans couleur ». Bien loin des tendances de son époque, il n’opte pas pour des couleurs décadentes mais préfère des teintes naturelles et épurées comme le beige, le blanc, et le noir. Il dédie sa collection à Jackie Kennedy, une de ses ferventes admiratrices et proche amie. D'ailleurs, la même année, c'est également lui qui crée sa robe de mariée, pour son mariage avec Aristote Onassis, ce qui finit de propulser sa notoriété sur le devant de la scène.

L’internationalisation de Valentino

Si Valentino décide d'ouvrir sa première boutique à Milan, il ne tarde pas à créer d'autres magasins à travers le monde. En 1969, il donne naissance à deux magasins de prêt-à-porter, à Milan et à Rome, tout en s'installant à New York. Il passe d'ailleurs une grande partie des années 70 outre-Atlantique, en compagnie des personnes les plus influentes dans le monde de la mode et de l'art.
En 1970, le groupe financier Kenton Corporation prend des parts de la marque Valentino, ce qui lui permet encore de développer son activité. En 1974, sous licence C.Mendès, Valentino crée une gamme de prêt-à-porter de luxe, sous le nom de Valentino Boutique Ltd. Peu à peu, le créateur diversifie son offre, jusqu'à créer une collection de vêtements pour jeunes adultes et pour enfants, nommée Oliver.

La parfumerie Valentino

Le lancement de Valentino en parfumerie

Le premier parfum Valentino voit le jour en 1979. Il porte le même nom que la marque et se destine aux femmes. Très élégant, il s'agit d'une fragrance fleurie et sensuelle, présentée dans un flacon à godrons, tout en rondeur et en générosité, dessiné par Pierre Dinant. D'abord commercialisé de façon restreinte, il a finalement été relancé en 1986.

Les autres fragrances de Valentino

De cette première fragrance sont nés d'autres parfums, comme la ligne Vendetta, comportant une essence féminine et masculine, conçu en 1991, le duo Very Valentino de 1998, ou encore Rock' n et V de 2006. Jusqu'en 2010, les parfums Valentino sont réalisés en collaboration avec le groupe américain Procter & Gamble. Finalement, leur licence est rachetée par le groupe espagnol Puig, ce qui marque un réel tournant dans l'histoire de la parfumerie Valentino. La gamme olfactive de l'enseigne devient plus luxueuse, et donc plus cohérente avec l'ADN de Valentino. Le parfum Valentina de 2011 remporte un franc succès. Il est le symbole absolu de la culture italienne, et se matérialise par une délicatesse florale et une élégance hors du commun. Rapidement, ce parfum est suivi de Valentina Assoluto en 2012, Valentina Acqua Floreale en 2013, Valentina Rose en 2015 et Valentina Poudre en 2016. De même, Valentino se lance dans la confection de parfums pour hommes, donnant naissance à Valentino Uomo, un jus plus boisé et viril, à la fois classique et faussement décontracté. De manière générale toutes ces essences sont une parfaite association du luxe et de la Dolce Vita.

Valentino se retire, en sortant par la grande porte

Valentino se retire de la création

En 1998, le créateur de Valentino vend sa marque tout en restant à la tête de son design. En 2002, Valentino est finalement racheté par le groupe Marzotto SpA. Néanmoins, là encore, le couturier reste directeur artistique de l'ensemble de ses collections. En 2006, il apparaît dans son propre rôle, dans le film Le Diable s'habille en Prada. La même année, il est décoré de la Légion d'honneur par le président de la république Jacques Chirac. C'est finalement en 2008 que Valentino décide de mettre fin à sa carrière. Il organisa le dernier défilé lors de la Fashion Week de Paris, un incroyable moment réunissant les plus grands top models de la planète comme Naomi Campbell, Claudia Schiffer ou Eva Herzigova. Incontestablement, M. Valentino quitte le monde de la mode en sortant par la grande porte !

La relève de Valentino

Après son départ, c'est d'abord Alessandra Facchinetti qui occupe la tête de la création artistique de la marque pendant deux ans. Elle est ensuite remplacée par Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli. En janvier 2012, la maison Valentino est l'invité d'honneur du Palazzo Pitti de Florence, pour y présenter une toute première collection pour hommes. De même, l'année suivante, c'est elle qui ouvre la Fashion Week parisienne. Le 7 juillet 2016, après huit ans de co-direction, Maria Grazia Chiuri quitte l'entreprise pour reprendre la tête de la création de Dior. Désormais, Pier Piccioli dirige seul le secteur artistique de Valentino.

Si Valentino est née de l'ambition d'un seul homme, passionné d'art est parti très tôt à Paris pour étudier la mode, cette marque italienne est devenue l'un des plus grands emblèmes de l'élégance italienne et de la Dolce Vita à travers le monde. Son style fait rimer chic et raffinement, tout en dévoilant avec sensualité les plus belles courbes des femmes. Valentino se caractérise également par ses couleurs contrastées, jouant souvent sur l'opposition entre le noir et le blanc, tout en étant aussi réputé pour son fameux Rouge Valentino, semblable à la couleur d'un coquelicot. Depuis le lancement de l'enseigne, les personnalités n'ont cessé de déclarer leur amour à ce créateur de renom, comme en témoignent Audrey Hepburn, Jackie Kennedy ou Elizabeth Taylor, ferventes admiratrices de l'enseigne.

Dans le centre de Rome, à deux pas des escaliers de la place d’Espagne, sur la place éponyme, le Palazzo Mignanelli est une légende. Siège historique de Valentino, sujet de nombreuses séries de photos publiées dans les magazines internationaux les plus prestigieux, cette demeure du 16e siècle est l’image même de la passion et de l’inspiration, signes de reconnaissance d’une Maison aimée et acclamée partout dans le monde.

Ici, l’affinité de la marque avec l’art classique, moderne, contemporain et la grande tradition italienne de l’artisanat prennent vie comme par magie, dans les mains des patronniers, des couturières et des brodeuses. Sous les fresques et les plafonds à caissons certains parmi les plus anciens de Rome , parmi les escaliers, les bureaux, les bibliothèques et les ateliers, la Maison Valentino offre une combinaison fascinante d’époques et de styles.