CACHAREL

Cacharel is a Ready to Wear brand founded in 1958 by Jean Bousquet. The House remains close to its initial and successful fashion codes by offering some creative yet accessible collections for Women, Men and Children.

1963 sees the brand rewarded with its first true success when the iconic crepe blouse finds itself photographed by Peter Knapp on the cover of french Elle magazine. The blouse will instantly be named “the Cacharel”.

Fashion designers such as Emmanuelle Khan and then Corinne Sarrut are soon hired to design the collections. In 1968, Sarah Moon, a young photographer unknown back then, meets Jean Bousquet and signs the beginning of a happy and long collaboration. Robert Delpire, publicist, soon joins the team and they all work together to create Cacharel’s romantic universe which will remain immortalized through poetical, dreamy and enchanting pictures.

Les Parfums

Cacharel, des fleurs et des jeunes femmes…

Dans les années 60, le nîmois venu à Paris Jean Bousquet décide de fonder sa propre maison de couture avec des collections aériennes et fleuries qui ne tarderont pas à trouver leur public. Devenu icone de mode à son fameux liberty dans les années 70, la maison Cacharel souhaitera se consacrer à l’art de la parfumerie avec une fragrance aussi romantique que ses tenues, Anaïs Anais. De ce grand succès, la maison Cacharel en fera naitre bien d’autres tout en s’adressant sans cesse à ces jeunes femmes que la maison affectionne tant…

Jean Bousquet et la naissance de sa marque, Cacharel

L’itinéraire d’un tailleur gâté…

Jean Bousquet est né à Nîmes le 30 mars 1932. Ce fils de réparateur de machine à coudre se destinera très tôt au métier de modéliste, qu’il exercera durant cinq ans chez le tailleur le plus réputé de Nîmes, Lorenzi. Mais en 1958, l’ambition jeune homme le décidera à tenter sa chance à Paris. Ses débuts dans une chambre de bonne du Marais sont difficiles, néanmoins ils n’entament la créativité de l’homme qui fondera la même année sa propre marque de vêtements, Cacharel, du nom d’un oiseau de Camargue qui nous rappelle à ses origines.

Le chemisier crépon qui fit de Cacharel une marque tendance

À l’automne 1963, Jean Bousquet a l’idée absolument simple mais révolutionnaire d’utiliser un tissu habituellement réservé à la lingerie, le crépon, pour en faire un chemisier. En 1966, la top modèle célèbre de l’époque Nicole de Lamargé porte ce fameux chemisier tout en étant photographiée par Peter Knapp, afin de figurer en couverture d’Elle. Le magazine déjà très célèbre dans les années 60 offre une médiatisation inespérée pour la jeune marque Cacharel qui devient rapidement LA marque à suivre, surtout lorsque Brigitte Bardot apparaitra avec le fameux chemisier, surnommé « Le Cacharel » noué élégamment sur le ventre…

Cacharel et le boom des années 70

Le liberty, ce tissu fleuri qui fit de Cacharel un incontournable

Après le succès inattendu du chemisier en crépon, la marque Cacharel se lancera à la fin des années 60 dans un tissu imprimé de petites fleurs romantiques, le liberty, un tissu anglais oublié du début du siècle. Le liberty renaitra donc grâce en des blouses légères et des jupes aériennes afin de créer ce style romantique et bohème qui sied aux femmes des années 70.
« On a lancé le Liberty en 1968, qui était une époque très dure et de là est parti le romantisme. On est arrivés un tout petit peu avant (c’était les années 70) et tout s’est enchaîné. Le Liberty a été un très très grand succès à ce moment-là. » Jean Bousquet pour Culturellement Votre
Qui plus est, le travail de la présentation des collections auprès de la photographe Sarah Moon contribue aussi à ajouter à Cacharel la touche tendance et « romantique » dont elle avait besoin pour exploser auprès des femmes.

De la mode au parfum avec l’Oréal

Dans les années 70, la marque Cacharel représente l’avant-gardisme, le bohème, la tendance romantique qui arrive comme une déferlante dans le prêt-à-porter et la haute couture. Comment faire pour asseoir un peu plus cette notoriété, mis à part créer le même univers en parfum ? C’est ainsi que tout naturellement Jean Bousquet et Cacharel s’uniront pour créer le tout premier parfum de la griffe, Anaïs Anaïs.

Anaïs Anaïs, ce parfum pour jeunes femmes qui créera le mythe

L’univers de Sarah Moon en totale adéquation avec Anaïs Anaïs

En créant Anaïs Anaïs, Cacharel voulut offrir pour la première fois de l’histoire de la parfumerie un parfum qui soit destiné aux jeunes filles qui, jusqu’à présent, devaient se contenter de parfums bien plus « femmes » que leur jeune âge.
Pour mettre en photo ce joli Anaïs Anaïs, Cacharel s’adressa à la jeune photographe Sarah Moon qui travaillait déjà pour la marque depuis quelques années. Le monde empli de lumières, de fleurs et de clairs-obscurs de la photographe sied parfaitement aux jeunes femmes Anaïs Anaïs et la campagne fera naitre le parfum comme le grand parfum romantique de cette fin des années 70.

Anaïs Anaïs, le phénomène parfumé de la maison Cacharel

Si les débuts d’Anaïs Anaïs en 1978 ne sont pas forcément prometteurs, le début des années 80 et l’arrivée des films et marques pour adolescents mettront cet Anaïs Anaïs en lumière à tel point qu’en 1985, il est le premier parfum le plus vendu au monde !
Pourtant Anaïs Anaïs n’est peut-être pas aussi sage qu’il ne le parait, avec ses fleurs délicates et ses notes vertes qui finalement se laissent éprendre de grandes sensualités boisées en profondeurs. Qu’importe ! Anaïs Anaïs est le parfum de cette jeune fille qui devient femme, toujours romantique mais désormais sensuelle.
Aujourd’hui Anaïs Anaïs incarne la force de la transmission, de ce parfum qu’une maman a adoré étant jeune et qu’elle offre désormais à sa fille, peut-être même à sa petite-fille ! Anaïs Anaïs n’est donc pas seulement un parfum phénomène, c’est aussi surtout un des rares grands parfums qui ait su résister à l’épreuve du temps qui passe, à tel point même que Cacharel s’est même permis de le décliner il y a peu avec Anaïs Anaïs Premier délice.

De Loulou à Noa les parfums Cacharel n’en finissent pas de raconter leurs vies aux jeunes femmes

Affirmer sa sensualité naissante avec Loulou et Eden

Avec Loulou en 1987, les jeunes femmes d’Anaïs Anaïs se transformeront en affichant une nouvelle force charmeuse mise en lumière en une publicité qui demeure : « Loulou, oui c’est moi ! ». Outre cet univers énigmatique, Loulou mettra en avant une splendide et solaire fleur de tiaré qui aux côtés de jasmin, d’ylang-ylang et de tubéreuse prendra une densité envoûtante. Quelques notes de fruits mais surtout de grandes volutes boisées surpuissantes accompagneront cette jeune femme Loulou vers sa féminité nouvelle.
Décrit comme un paradis parfumé, Eden sorti en 1994 jouera lui aussi de la sensualité pour séduire avec une note verte piquante qui s’accompagnera de fleurs solaires et de profondeurs boisées-vanillées intenses.

Vouloir un monde meilleur à l’aube du 21e siècle avec Noa

Après avoir des parfums tantôt romantiques tantôt sensuels, la maison Cacharel cherchera à offrir un halo de douceurs avec Noa. Le flacon bulle épuré et gracieux abritera ainsi une splendide composition d’Olivier Cresp, jeune parfumeur devenu célèbre grâce à Angel de Mugler. Néanmoins, point de gourmandise pour Noa mais plutôt des fleurs douces et délicates de muguets et de pivoines qui au contact de notes vertes et de coriandre se font tout d’abord fusantes puis velours grâce à des profondeurs tendres et chaleureuses de muscs blancs, de benjoin et d’encens.

Les jeunes femmes modernes et pétillantes de Cacharel

Amor Amor, la fougueuse

En 2003, la maison Cacharel voulut une nouvelle fois offrir aux demoiselles un parfum qui leur ressemble et c’est avec le pétillant et passionné Amor Amor qu’elle le fera ! Et c’est en s’inspirant de la vie de sa fille que le grand parfumeur Dominique Ropion va élaborer pour Amor Amor une composition gourmande dans l’ère du temps mais bousculée de belles tonicités et de notes brûlantes.
Amor Amor proposera donc un départ fusant entre notes de pamplemousse, de mandarine et d’orange. Au cœur, le muguet délicat se mariera à la luminosité intense du jasmin pour mieux s’éprendre de notes fruitées et sucrées de pêche, de cassis et de cerise. Amor Amor se montrera aussi et bien sûr charmeur par ses profondeurs de vanille, de muscs blancs et de fève tonka.

Yes I Am, l’indépendante

En 2018, Yes I am incarnée par la pétillante chanteuse Izzy Bizu viendra personnifier cette jeune femme Cacharel moderne, sensuelle et définitivement libre. Si à priori Yes I am semble bien loin d’Anaïs Anaïs, l’intention olfactive est la même pour Cacharel, offrir aux jeunes femmes un parfum qui leur ressemble. Ainsi que cela transparait par la publicité, par son flacon rouge à lèvres ou bien encore grâce à la composition parfumée élaborée par Honorine Blanc et Christophe Raynaud, Yes I Am s’offre comme le parfum du moment.
Yes I am débutera donc de façon assez naturelle par des notes ultra toniques de mandarine enrobées de la douceur fruitée de la framboise. Au cœur, les fleurs blanches offrent leur féminité radieuse alors que la note ambrée semble nous porter vers plus de chaleur. Et effectivement le santal, la note de lait chaud et la cardamome forment ce fameux accord « spicy cremoso » qui nous envoûte de ses volutes gourmandes et sensuelles.

Si la maison Cacharel a conservé depuis Anaïs Anaïs dans les années 70 une aura qui a su briller tout au long des décennies passées dans le cœur des jeunes femmes, il n’en pas de même pour la mode qui a subi les affres de la concurrence dans les années 90-2000. Néanmoins Jean Bousquet, toujours directeur de Cacharel malgré ses engagements politiques, a fait le choix de rouvrir en 2016 les boutiques Cacharel qui avaient fermé afin de rendre la marque accessible au plus nombre.

Cacharel

Cacharel

Cacharel, une marque poétique en pleine renaissance

Cela fait plus de 60 ans que Cacharel sublime notre dressing et véhicule l'image de la France dans le monde de la mode. Toutefois, celle-ci s'illustre également grâce à son secteur parfumerie. Ces fragrances sont littéralement adulées partout sur la planète et Cacharel est devenue au fil du temps l'une des marques à suivre. Il faut dire que chacune de ses compositions raconte une histoire à part entière. Alors, que diriez-vous de vous plonger dans l'univers féerique de cette marque pleine de poésie ?

Le style Cacharel

Depuis sa création en 1959, et Cacharel véhicule une image de romantisme, de liberté et d'avant-gardisme. Ainsi, bien que son histoire ait grandement évoluée au fil des décennies, ses valeurs sont restées les mêmes. Toujours très féminines, les créations de Cacharel caractérisent des femmes séductrices et à l’aura plutôt printanière et fantaisiste. La femme Cacharel est une créature qui aime plaire mais qui n'en fait jamais trop. Son secteur mode est célèbre pour ses imprimés fleuris, ces textures légères et ses formes fluides. Cacharel à l'art d'associer l'élégance au confort, pour le plus grand plaisir de la gent féminine.

Les parfums Cacharel

En matière de parfumerie, Cacharel suit exactement la même ligne de conduite. Son tout premier parfum a vu le jour en 1975. Celui-ci est d'ailleurs resté inoubliable. Les connaisseurs l'auront reconnu. Il s'agit de l'inimitable Anaïs Anaïs. Dédié aux jeunes adolescentes, ce jus est à la fois féminin et innocent. Néanmoins, la femme Cacharel revêt de multiples facettes. Chacun de ces jus nous raconte sa propre histoire. Noa est rêveur et poétique. Amor Amor et sensuel et séducteur. Loulou et une starlette quelque peu rétro. Alors, parmi toutes ces fragrances, quel sera la votre ?

Cacharel, marque de Prêt-à-Porter, créée en 1958 par Jean Bousquet, renoue aujourd’hui avec les codes historiques qui ont fait son succès en proposant des collections Femme, Homme et Enfant créatives tout en restant accessibles.

1963 signe le premier succès de la marque grâce au désormais célèbre chemisier en crépon rose photographié par Peter Knapp en couverture du magazine Elle, et aussitôt surnommé « Le Cacharel ».

Les stylistes Emmanuelle Khan puis Corinne Sarrut sont très vite engagées pour dessiner les collections. En 1968, Sarah Moon, jeune photographe inconnue à l’époque, rencontre Jean Bousquet. C’est le début d’une collaboration heureuse, enrichie par l’arrivée du publicitaire Robert Delpire et qui voit naître l’univers si romantique de Cacharel qui restera immortalisé à jamais par des images envoûtantes, rêveuses et poétiques.

A la fin des années 60 éclosent les premiers chemisiers à l’imprimé Liberty. Cacharel est désormais devenue une marque florissante, une référence de mode, et les robes Liberty explosent avec la génération des 70’s.

De nombreux stylistes ont participé à l'élaboration des collections de la maison Cacharel : Coco Zoé, Agnès B, Azzedine Alaïa, Corinne Cobson, Lolita Lempicka, Junko Shimada, les Clements Ribeiro, Eley Kishimoto, Cédric Charlier et depuis juin 2011, Ling Liu et Dawei Sun.

Autre facette clé de la maison : le parfum. En 1978, la première fragrance de la maison voit le jour : Anaïs Anaïs, premier parfum de luxe créé pour les jeunes femmes, une prouesse olfactive qui dessine un monde sensoriel unique et nouveau. Le succès est immédiat, et la lignée des parfums Cacharel est lancée.

Après Anaïs Anaïs viendront Cacharel pour l’Homme, en 1981, puis Loulou, un hommage au charisme de l’icône de cinéma Louise Brooks, en 1987. Une fois encore, le succès est au rendez-vous, et toute une génération de femmes s’identifiera au désormais célèbre slogan : « Loulou, c’est moi ». Avec Eden, en 1994, Cacharel met en scène un jardin luxuriant, gorgé de sensualité et de tentations… puis, en 1998, Noa initie une nouvelle vision du monde, faite d’espoir, de sérénité et d’harmonie.

Marque complice, Cacharel parle aux femmes dans leur quotidien, leur intimité, et les accompagne dans la découverte de leurs différentes facettes et l’exploration de leurs émotions. Ainsi, après la tendresse d’Anais Anais, la séduction de Loulou, la sensualité d’Eden, la plénitude de Noa, manquait l’amour, absolu, passionné, délicieux… Amor Amor voit le jour en 2003, avec l’évidence éclatante d’un coup de foudre. En 2012, arrive enfin Catch me, le nouveau parfum de la séduction.

Histoire

Histoire de Cacharel

1958 : Jean Bousquet originaire de Nîmes, monte à Paris, titulaire d'un CAP de tailleur et plein d'ambition, il réalise les premiers modèles de ses premières collections sous son propre nom, dans une chambre de bonne, dans un quartier populaire de la capitale. Et par la suite, il crée sa première affaire artisanale de pantalons pour femmes à Paris.

1962 : Le 16 Mars 1962, Jean Bousquet dépose sa marque, qu'il appellera « Jean Cacharel » provenant du nom d’un oiseau de Camargue. Il sera alors connu de tous sous ce pseudonyme "Jean Cacharel" pendant un an.

1963 : Le célèbre chemisier en crépon rose photographié par Peter Knapp sort en page de couverture du magazine Elle, et il est aussitôt surnommé « Le Cacharel ». De cette création, il obtient son tout premier succès, le 8 novembre 1963. Le top modèle Nicole de Lamargé pose en page de couverture du magazine Elle n°933. Elle porte le célèbre chemisier en crépon rose sur une jupe noire réalisé par Jean Cacharel. Et par la suite, de nombreuses Stars de l'époque, comme Brigitte Bardot porteront le chemisier Cacharel, noue sous la poitrine. De là, tout s'enchaîne, le chemisier crépon Cacharel devient un incontournable du prêt-à-porter féminin. Cacharel se fait une place dans toutes les gardes-robes avec les pulls shetland, les robes chasubles et les jupes-culottes.

1963 : Cette année là, de nombreuses idées lui vienne en tête, avec un succès pareil, il commence à détourner le crépon de multiples façon. Il utilise le crépon en lingerie pour en faire un chemisier. Cette idée audacieuse, séduira de nombreuses femmes à l'âme révolutionnaire. La marque Cacharel deviendra très en vogue, durant cette période, ce qui permettra à Jean Cacharel de développer des produits dérivés dont sa célèbre gamme de parfums.

« Cacharel a été la première marque à utiliser le crépon (auparavant réservé à la lingerie) dans des vêtements. S'il ne devait y avoir qu'une image pour illustrer cet univers, ce serait celle de Brigitte Bardot portant le fameux chemisier Cacharel en crépon aux couleurs vives noué sous la poitrine – une image qui fit le renom de la marque. » (source de la revue 24h.fr)

1966 : Jean Bousquet retrouve sa ville natale. Et implante la première usine de Cacharel à Nîmes, mais le siège social reste à Paris.

1975 : Les Parfums Cacharel obtiennent une licence durant leur création, sous le groupe l'Oréal. Le tout premier parfum Cacharel sortira en 1978. Il connaîtra un succès indéniable avec la sortie du parfum Anaïs Anaïs, parfum phare de la marque encore aujourd'hui. Les Autres succès suivront, LouLou, Amor Amor, Noa, et Scarlett sorti en 2009.

1982 : Lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 6 juillet 1982, Jean Cacharel alias Jean Bousquet est élu Président de Nîmes Olympique. Il en restera le président jusqu’à sa défaite aux élections municipales de 1995.

Début des années 2000 : Jean Cacharel essaye de retrouver l'énergie créative de ses débuts et s'adjoint au talent des designers Clements-Ribeiro. A l'occasion de la semaine de la mode parisienne, Cacharel défile de nouveau et renoue avec son succès de jadis.

2009 : Novembre 2009, Cacharel se rapproche du groupe italien AEFFE (Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino, Pollini…), par la signature d'un contrat de licence. Ce contrat permettra à la Maison Cacharel de se renforcer et de se déployer sur le plan international.

2012 : La marque Cacharel est vendu, aujourd'hui, dans un réseau possédant de nombreuses boutiques multimarques et concept-stores, situés en France et à l'international (Barneys, Saks, Harvey Nichols, Le Printemps…).
Les nouveaux designers Dawei Sun et Ling Liu présentent la nouvelle collection Cacharel été 2012 en renouant avec les codes de la maison : féminité, romantisme et fraîcheur.

Cinquante ans après sa création, Cacharel reste une marque iconique dans l'histoire du prêt à porter, ayant créée la silhouette d'une femme naturelle qui assume et aime jouer avec la mode sans jamais en subir les diktats.

2014 : La sortie du tout nouveau parfum Cacharel "Anaïs Anaïs Premier Délice", reprenant les codes du parfum phare de la Maison Cacharel : "Anaïs Anaïs".