OPEN

Passez la commande
Plus que 60,00€ : Frais de port offerts

OLYMPÉA : UNE PUB VENUE DES CIEUX

Après le succès du parfum masculin Invictus en 2013, quoi de plus normal que de créer son homologue pour femme… C’est pourquoi la maison Paco Rabanne a imaginé le parfum Olympéa, une ode à la féminité venue tout droit de l’époque gréco-romaine. Le gladiateur des temps-moderne qui n’a pour seul but d’être victorieux laisse place à la Cléopâtre d’un nouveau genre. Voila Olympéa, où l’eau de parfum venue de la montagne des dieux. La puissance athlétique laisse maintenant place à la beauté divine. A l'image de son eau de parfum, véritable élixir de sensualité, la célèbre maison de parfumerie nous présente sa nouvelle création, mélange d'audace et de pouvoir, à travers une publicité signée Alexandre Courtès.

Découvrez la Cléopatre moderne : Olympéa

Luma Grothe comme icône de la beauté divine

Depuis le succès du duo Black XS pour Homme et pour Femme qui évoluait dans un univers plutôt rock, Paco Rabanne ne cesse de multiplier les « couples » de parfums. Cette stratégie s’est également avérée gagnante avec les parfums One Million et Lady Million, et leur ambiance des plus luxueuses et sulfureuses. Fort de ce succès, c’est tout naturellement qu’Olympéa et Invictus ont fait leur apparition pour former le nouveau couple star de la marque. D’un côté, on y retrouve une incarnation de la virilité et de la force masculine et de l’autre, la sensualité et la fraicheur féminine. Dans son premier opus, pour incarner les valeurs de son parfum, la marque c’était offerte les services d’un ambassadeur sportif et sexy, à savoir le rugbyman australien Nick Youngquest. Restait donc à trouver l’incarnation féminine de cette dualité de parfum pour la mettre en scène à l’écran.

C’est ainsi que le mannequin Luma Grothe a été sélectionée comme égérie d’Olympéa, se retrouvant alors au sommet de l’Olympe en compagnie du bel australien. Agée de 22 ans et née au Brésil, elle incarne parfaitement la Cléopâtre des temps moderne pour Paco Rabanne. A l’image du parfum, elle symbolise une déesse entre mythe et réalité. Comme le souligne le réalisateur, avec ses yeux envahis de séduction et d’espièglerie, Luma fait passer énormément d’émotions et ne laisse personne indifférent, pas même les dieux. Grâce à la puissance de son charme, Luma contraste avec toute la virilité et la force de son acolyte. Il est une figure emblématique de la masculinité, véritable descendant des dieux grecs. Elle, en revanche, incarne la sensualité et l’audace des femmes de pouvoir. Tels deux contraires qui s’attirent, ils forment tous deux le fantasme absolu. Cette union de la force physique et intellectuelle ne peut que présager de la naissance d’un couple mythique.

Un véritable mythe gréco-romain dans vos écrans

Avec ce film, produit par les télécréateurs, Alexandre Courtès signe sa 4ème réalisation pour la marque. Après tout, on ne change pas une équipe qui gagne, n’est ce pas ? Cette fois-ci, le réalisateur nous plonge dans un décor à la fois antique et moderne. Il n’est nullement question de faire apparaitre une déesse dans un char traditionnel tiré par des cheveux. Ici, la sublime Luna fait son apparition dans un char ailé symbole de l’antiquité mais ayant des allures de bolide dernière génération. Ce coupé sport incarne le Pégase des temps modernes et surplombe la scène. Nous voilà donc plongé dans un décor à mi chemin entre la Grèce Antique et l’époque contemporaine. Ce mélange des genres nous imprègne d’une esthétique très recherchée et nous plonge dans un univers surnaturel. Les décors splendides, réalisés en partie par Mikros Image (chargé également de la post production), servent parfaitement l’image audacieuse que la marque veut véhiculer.

Vous l’aurez compris, l’histoire se déroule donc dans la demeure des dieux, au sommet de l’Olympe. Nous sommes invités au dessus des nuages, dans un lieu invisible aux humains. Une fois sortie de son bolide, Luma Grothe descend les marches de l’Olympe pour se rendre dans les thermes des dieux. Sur place, les divinités se détendent et la venue d’Aphrodite ne les perturbe pas le moins du monde. Les servantes continuent de la servir pendant que ces héros au repos préfèrent se prélasser. A son arrivée, la déesse claque alors des doigts : les inconditionnels de la marque auront reconnu la signature mythiques des précédentes publicités de Paco Rabanne. A ce signal, les servantes interrompent immédiatement leurs activités pour suivre Luma qui vient de les inviter à se joindre à elle par un claquement de main de toute beauté. La sensualité mêlée à la force de la déesse ne peut alors laisser personne de marbre, pas même les dieux qui restent ébahis face à ce spectacle.

Une musique audacieuse bien loin des classiques de la Grèce Antique

Mais une bonne publicité n’est rien sans une musique accrocheuse. Pour son clip télévisé, Paco Rabanne a choisi d’utiliser une chanson dont le titre est « Power », extrait de l'album My Beautiful Dark Twisted Fantasy, réalisé en 2010 par Kanye West. Les connaisseurs de rock progressif auront peut être également reconnu une partie du titre "21st Century Schizoid Man" des King Crimson dans le refrain de la chanson. Choix loin d’être anodin, le titre avait déjà fait sensation dans les clips promotionnels du parfum Invictus. Si cette musique entrainante semblait coller à la peau du beau rugbyman Nick Youngquest, elle n’en est pas moins efficace pour sublimer le charme de la magnifique Luma Gorthe. Dans ce premier opus, l’athlète promenait fièrement sa musculature dans un stade comble où tout rappelait déjà la mythologie. Bien que l’on se retrouve de nouveau à l’époque antique, c’est désormais au tour de la belle brésilienne de se trémousser sur le son de Kanye West face à un public masculin désorienté par ce spectacle envoutant.

Comme à son habitude, la maison Paco Rabanne à su faire preuve d’audace pour le lancement de son nouveau nectar parfumé. Le mot d'ordre de la maison n'était autre que: l'excellence. S’entourant d’une équipe talentueuse, la célèbre marque de parfum compte bien emporter bon nombre d’entre vous dans son sillage olfactif. Alors, que ce soit grâce à l’univers d’Alexandre Courtès, au son de Kanye West, à la musculature de Nick Youngquest ou au charme de Luma Gorthe, succombez sans attendre à cette odeur venue de cieux et rejoignez, vous aussi, l’univers enchanteur de Paco Rabanne.

L'univers céleste

La marque Paco Rabanne a su inventer un univers propre à son parfum Olympéa : une fragrance céleste associé à un flacon totem le tout mis en scène dans une publicité mythologique.