Les parfums iconiques Issey Miyake

Issey Miyake

Issey Miyake, une marque à la frontière du Japon, de l'Europe et des États-Unis

Issey Miyake est né en 1938 à Hiroshima, dans le sud du Japon. Ainsi, chacune de ses créations semble charger d'une sérénité apaisante venue tout droit de l'autre bout de la planète. Issey Miyake a su s'adapter au savoir-faire occidental sans jamais oublier ses valeurs orientales. Ses parfums sont de véritables concentrés d'évasion et l'univers d’Issey Miyake ne ressemble à celui d'aucun autre créateur.

Issey Miyake, un personnage visionnaire

Issey Miyake fut l'un des premiers créateurs de mode japonais à avoir su s'imposer en Europe. Pourtant, rien ne le prédestinait à une carrière de créateur de mode. En réalité, il intégra une école d'art, à Tokyo, en vue d'être designer. Attiré par le tissu, la matière et la couture, il présenta finalement sa première collection en 1963. Peu de temps après, il s'installa à Paris et fit ses premières armes aux côtés de Guy Laroche et de Givenchy. C'est ainsi qu'il découvrit l'univers du prêt-à-porter. Il alla ensuite à New York et apprit également beaucoup sous la houlette de Geoffrey Bene. Il revint finalement France en 1973. Sa boutique ouvrit un an plus tard et c'est ainsi qu'il accéda à la notoriété que nous lui connaissons actuellement.

Les parfums Issey Miyake

Personnage particulièrement inventif, Issey Miyake ne se contenta pas de rayonner dans l'univers de la couture. Il se lança dans la parfumerie et fit également preuve d'un véritable élan créatif dans ce domaine. Connu pour ses parfums légers et non entêtants, Issey Miyake mise toujours davantage sur la fraîcheur. Depuis 1999, Issey Miyake a su s'imposer comme une figure incontournable de l'univers olfactif.

L'Histoire

Issey Miyake, lorsque la culture asiatique rencontre le savoir-faire occidental

Issey Miyake est un couturier japonais qui s'est invité dans le monde de la couture européenne dans les années 70. Véritable artiste, et passionné de photographie, il a travaillé pour les plus grandes marques de couture européenne avant de fonder sa propre maison. Surnommé le « couturier volant », Issey Miyake possède un style unique, essentiellement basé sur l'utilisation de tissus étonnants et sur l'ajout de volume dans les vêtements. Issey Miyake a toujours « tenté de faire une mode qui ne soit ni japonaise, ni occidentale ». Il en résulte une prouesse esthétique et une véritable révolution. Retour sur l'histoire du créateur et sur ses plus belles créations.

L'enfance et la formation d’Issey Miyake

Issey Miyake, une enfance difficile

Issey Miyake né à Hiroshima, en avril 1938. Le 8 août 1945, alors qu'il n'a que sept ans, il se trouve à seulement 3 km de l'épicentre de la bombe atomique. Fortement blessé, il est atteint, quelques années plus tard, en 1948 d'une maladie osseuse qui l'éloigne de l'école. Par ailleurs, Issey Miyake perd sa mère quelques mois après l'explosion, cette dernière ayant été brûlé à plus de 50 % ! Entre la vie et la mort pendant plusieurs mois, Issey Miyake finit par reprendre pied et survit peu à peu à ses souffrances tant physiques que morales. De cette épreuve très douloureuse, il préserve un optimisme contagieux, et une ambition débordante.

L'apprentissage d’Issey Miyake

En 1958, Issey Miyake part à Tokyo pour étudier le design à l'université des beaux-arts. Il s'intéresse de très près à la fabrication de vêtements et à la mode en général. À peine deux ans après le début de ses études, il se définit déjà comme un artiste à part entière, s'apprêtant à révolutionner l'univers de la mode. Son ambition ? Redéfinir totalement les concepts existants.

Issey Miyake, créateur cosmopolite

Son arrivée à Paris

L'année 1965 marque l'arrivée d’Issey Miyake à Paris, capitale mondiale de la mode. Issey Miyake débute sa carrière dans des grandes maisons de haute couture comme celle de Guy Laroche ou celle de Givenchy. Si leur univers reste encore très cloisonné, le mouvement de mai 68 prône la libération. Cela ravit Issey Miyake qui s'empare du phénomène pour s'exprimer de façon plus audacieuse. Issey Miyake confie : « Mes premières années à Paris ont été importantes car elles ont servi de tremplin à ma carrière, les notions de beauté et d’esthétique du corps humain restent trop rigides pour moi. Heureusement, les perceptions se trouvaient bouleversées par le vent de liberté qui soufflait en 1968 ». C'est dans ce contexte que l'univers très créatif d’Issey Miyake, prônant le mouvement et se décrivant lui-même comme « un inventeur quasiment révolutionnaire qui pense fermement que l'on peut créer un vêtement à partir de n'importe quel matériau de base ».

Issey Miyake, par-delà les frontières

Suite à cette première expérience parisienne, Issey Miyake se rend à New York pour travailler avec le designer américain Geoffrey Beene. En 1971, la première collection Issey Miyake est présentée à New York devant Diana Vreeland, alors rédactrice en chef de Vogue. Ces dernières présentent des T-shirts teints, ornés de tatouages japonais, et des manteaux de sashiko brodés, une technique de couture japonaise qui apporte plus de solidité au tissu. Avec Issey Miyake, les frontières se mélangent et cela ne fait que susciter l'intérêt du public.

Après New York, Issey Miyake retourne finalement à Tokyo et décide de fonder le Miyake Design Studio en 1970. Le bâtiment, construit par le frère de Tadao Ando à l'ouest de Tokyo, est particulièrement futuriste et épuré, séparé en trois branches distinctes : le secteur design, atelier, et gestion. Les équipes y sont jeunes et innovantes, en parfait accord avec le style Issey Miyake.

La mode iconoclaste d’Issey Miyake

Des vêtements à porter comme bon vous semble

Issey Miyake se plaît à redéfinir les normes vestimentaires. Avec lui, les vêtements sont très différents de ceux connus traditionnellement dans le style occidental. Issey Miyake repense et restructure totalement la mode. Un étudiant qui travaillait comme coiffeur dans les coulisses de ses spectacles à la fin des années 80 explique la complexité de ses vêtements : « Issey Miyake présentait un vêtement totalement sans forme avec quatre trous. On pouvait à peine dire quels trous étaient censés être pour les bras ou pour le cou. Au cours de la répétition, les couturières d'Issey Miyake venaient s'assurer que nous savions par quel trou il fallait passer les parties du corps. […] On ne saura jamais si les modèles présentés étaient correctement enfilés, d'ailleurs est-ce quelqu'un aurait été capable de le voir ! »

L'objectif du créateur lorsqu'il conçoit de tels vêtements est avant tout de laisser le corps des femmes s'exprimer. Il appartient ainsi à l'utilisatrice de ces vêtements de décider comment elle souhaite les enfiler. Avec lui, la simplicité et la polyvalence sont de mise !

Une tendance bien loin des standards européens

Bien entendu, les vêtements d’Issey Miyake sont pour la plupart des femmes très surprenants. Il faut dire qu'ils sont conçus à l'opposé des standards occidentaux, historiquement pensés pour exposer les contours du corps. Issey Miyake leur préfèrent des grands vêtements amples et très minimalistes, sans détail ni bouton. Les proportions de ces vêtements sont surdimensionnées. Issey Miyake affiche un style universel d'avant-garde, s'opposant à la mode occidentale conventionnelle. Si Issey Miyake avait le désavantage de manquer de connaissances en matière de patrimoine occidental, il en a fait une force, se libérant des traditions et des conventions. C'est précisément cette méconnaissance qui lui a permis de créer une mode plus contemporaine et universelle.

Les tissus d’Issey Miyake

Les techniques peu conventionnelles d’Issey Miyake

Issey Miyake ne recule devant rien pour surprendre son public. Connu pour ses tissus originaux, il interprète toutes ces idées abstraites par des formes inattendues et des pièces surprenantes. En 1976, Issey Miyake lance son concept de vêtements A Piece-Of-Cloth, c'est-à-dire fabriqués à partir d'une seule pièce de tissu qui couvre entièrement le corps. Souvent, les vêtements A-POC sont constitués d'un long tube de jersey à partir duquel les couturiers peuvent couper sans perdre de matière. Les plis y sont façonnés à plusieurs reprises : chaque vêtement est coupé deux et demi à trois fois sa taille, puis plié, repassé et surfilé de façon à donner des formes originales. Pour que les lignes droites restent en place, le vêtement est placé dans une presse entre deux feuilles de papier, de laquelle émergent des plis permanents.

Une figure incontournable de la mode

Issey Miyake a apporté une touche indispensable à la couture et une contribution majeure à l'univers de la mode. Personne avant lui n'avait osé autant briser les conventions occidentales. Issey Miyake a suggéré un style innovant et une esthétique encore jamais observée. Si ces techniques auraient pu être considérées comme une infraction et une atteinte à la mode occidentale, cela n'a jamais été le cas. D'ailleurs, cela n'était en rien l'ambition d’Issey Miyake.

Les parfums Issey Miyake

L’Eau d’Issey

En parallèle de ses créations couture, dès 1992, Issey Miyake décide aussi de créer des parfums. C'est ainsi que naît L’Eau d’Issey, best-seller de la marque. Inspiré de l'eau et de son mouvement perpétuel, ce jus est à la fois sage et fougueux. Il s'agit d'une essence florale et aquatique, imaginant l'odeur de l’eau au gré des éléments de la nature, pourtant reconnue comme étant inodore. Là encore, Issey Miyake fait preuve d'une inventivité débordante, pour le plus grand plaisir de son public.

Les autres parfums d’Issey Miyake

Depuis lors, Issey Miyake ne cesse de réinventer sa fragrance devenue culte. Année après année, il en révèle des éditions estivales, dont le thème varie sans cesse. Ainsi, il prolonge pour toujours le sillage lumineux de son parfum. L’Eau d’Issey est également devenu un parfum pour hommes en 1994. Avec Issey Miyake, l'eau ne cesse de prendre des odeurs différentes, devenant tour à tour L'Eau d'Issey Une Goutte sur un Nuage, L'Eau d'Issey Fleur de Bois, L'Eau d'Issey Noir Absolu, L'Eau d'Issey Or Absolu, L'Eau d'Issey Florale, ou encore L'Eau d'Issey Pure pour n'en citer que quelques versions seulement.

Issey Miyake est un couturier qui peut se vanter d'avoir eu une grande influence sur la mode d'aujourd'hui. L'ambition de ce génie créatif n'est pas « de créer une esthétique à la mode, mais plutôt de créer un style basé sur la vie ». D'ailleurs, Issey Miyake se dit totalement opposé à la notion de « haute couture » qui implique selon lui un périmètre trop cloisonné. Issey Miyake aime remodeler la mode et laisser ses vêtements prendre des formes inattendues suivant le mouvement des corps.

Issey Miyake est un métisseur, un visionnaire, toujours en quête d'essentiel et d'invention.

Il puise son inspiration dans l'art, l'architecture et les rencontres.

Il associe, comme personne, tradition et avant-garde, sobriété et couleur, nature et sophistication, artisanat et haute technologie.

Issey Miyake ce n'est pas un style mais un véritable esprit de création.