Gucci

Gucci, une marque iconique de l'élégance italienne

Gucci est une marque synonyme d'élégance, de luxe et de raffinement. Celle-ci s'est d'abord illustrée dans le domaine de la maroquinerie au début des années 20 avant d'élargir son activité à la parfumerie. Plébiscité par de nombreuses personnalités mondialement célèbres, à l'instar de Jackie Kennedy ou Grace Kelly, Gucci a su préserver ses valeurs initiales et est aujourd'hui considéré comme étant une marque hors du commun faisant rêver les femmes de toute la planète.

L'histoire de Gucci

Gucci est une marque née des mains de Guccio Gucci, un Italien né à Florence, en 1881. Travaillant au sein d'établissement hôtelier de luxe, à Paris puis en Angleterre, il se heurta très tôt dans sa carrière à une clientèle riche et internationale. Ainsi, il s'imprégna des codes vestimentaires de l'élégance de son époque. C'est ainsi qu'il décida de revenir en Italie et d'ouvrir son propre atelier de maroquinerie. Il créa alors des sacs au style situé à la frontière entre la noblesse anglaise et l'élégance italienne. Sa production s'étendit à l'international dès les années 30. À son décès, en 1953, l'entreprise fut reprise par ses six et c'est ainsi que Gucci ouvrit les boutiques dans le monde entier. Aujourd'hui, Gucci est considéré comme étant l'une des marques italiennes les plus lucratives de la planète, faisant partie des 100 plus grandes enseignes mondiales.

Le renouveau de Gucci

Le tout premier parfum de Gucci fit son apparition en 1997, sous l'impulsion de Tom Ford, nommé directeur artistique de Gucci quelques années plus tôt et ayant insufflé un esprit plus audacieux et provocateur à la marque. Depuis 2006, ce poste est désormais occupé par Frida Giannini. Néanmoins, les ambitions et les valeurs de la marque sont restées inchangées. Gucci fait très souvent parler d'elle pour ses parfums authentiques mais modernes, sensuels mais délicats, souvent séducteurs et charnels.

L'Empire GUCCI voit le jour dans les années 30 grâce à un homme : Guccio Gucci.

Après l'ouverture de la première boutique à Florence, Gucci obtient une renommée internationale, à la pointe des tendances et se dote, au fil du temps, d'un héritage luxueux, sexy, moderne.

En 1970, la marque entre dans le monde des parfums. Depuis elle propose des fragrances sensuelles et charismatiques.

La Mode
En voir

Gucci, icône de la mode italienne

Par la qualité de ses produits, son sens du détail et l'élégance de ses créations, Gucci est aujourd'hui l'une des marques les plus célèbres au monde. Depuis plusieurs décennies, les plus grandes personnalités de la planète s'arrachent ses créations, à commencer par Jackie Kennedy et Grace Kelly. Toujours très fier de ses origines italiennes, Gucci ne rate pas une occasion de mettre en avant son pays, que ce soit dans son rayon de vêtements comme dans celui de la parfumerie. D'une petite entreprise familiale, Gucci est devenue l'une des plus grandes enseignes de la planète, faisant partie du top 100 des plus grandes marques. Alors, comment Gucci en est-elle arrivée là ?

1921 : Le lancement de la petite entreprise Gucci

La maroquinerie Gucci

Créé en 1921, la maison Gucci fêtera très prochainement son centième anniversaire. Si elle compte aujourd'hui parmi les plus grandes entreprises de la planète, elle doit son existence à Guccio Gucci, fils d'un artiste maroquinier, né à Florence. Le jeune homme quitta d'abord sa terre natale pour rejoindre Paris, puis Londres, où il travailla dans des hôtels de luxe. Impressionné par les bagages luxueux des visiteurs, il retourna chez lui, en Toscane, pour ouvrir sa propre boutique de maroquinerie, au style fortement inspiré de ce qu'il avait découvert lors de ses autres expériences professionnelles. Gucci ouvrit donc ses portes en 1921, alliant le style observé à l'étranger et le savoir-faire typiquement italien. La boutique, à l'espace relativement restreint, développait alors essentiellement des produits en lien avec la maroquinerie et le domaine équestre. Ça n'est qu'en 1930 que Gucci commença la diversification de ses articles, par la création de chaussures, de gants ou de caleçons.

Gucci, l'art de se réinventer

Fasciné par l'univers équestre depuis son plus jeune âge, Guccio Gucci fait rapidement de l’étrier le symbole de sa marque. Le succès est également au rendez-vous et Gucci ne tarde pas à attirer une clientèle internationale très élégante. Pourtant, la dictature fasciste vient marquer un temps d'arrêt dans l'activité de Gucci. L'enseigne doit faire face à une pénurie de cuir. Pour ne pas sombrer, Gucci doit alors faire preuve d'une grande imagination. C'est ainsi qu'est né le sac Bambou, conçu en sanglier et agrémenté d'une once de bambou. Aujourd'hui, il s'agit d'un modèle iconique de l'enseigne, et surtout de l'une des références qui a permis de sauver Gucci en temps de guerre.

Gucci reprise par les quatre fils du créateur

Les années 60, période florissante

Guccio Gucci meurt en 1953 et son entreprise est reprise par ses quatre fils. Ces derniers, très ambitieux, entament l'internationalisation de Gucci, dès les années 60. La marque italienne s'exporte d'abord aux États-Unis puis se dirige vers l'Asie, dès les années 70. C'est également à cette période que le célèbre logo double G de Gucci est créé. Les années 60 marquent alors une période particulièrement faste pour l'enseigne. Les sacs Gucci sont plébiscités par les plus grandes personnalités de la planète, à l'instar de Jackie Kennedy, Grace Kelly ou de Samuel Beckett.

Les années 80, un passage plus difficile

Néanmoins, cette période très florissante ne dure pas et la marque décline brusquement dans les années 80, notamment à la suite de querelles entre les frères Gucci. Ces derniers décident de vendre, en 1987. Gucci est alors acheté par une société d'investissement des Émirats Arabes Unis, Investcorp. Le management de Gucci est totalement repensé, ce qui parvient à redresser la marque in extremis. Gucci ne parvient néanmoins à revenir sur le devant de la scène qu'à partir de 1994, sous la houlette du styliste Tom Ford, devenu directeur artistique Gucci.

Gucci dans les mains de plusieurs directeurs artistiques

Les années Tom Ford

Les années Tom Ford sont un passage décisif dans l'histoire de Gucci. Ce dernier arrive à la direction créative de l'enseigne en 1990. Il marque le renouveau d'une création italienne, et affirme plus que jamais l'esprit très bling-bling et voyant de ses collections. Gucci est en opposition totale à la tendance minimaliste et unisexe qui prévalait en France à cette époque. La marque affiche une réelle volonté d'extravagance qui se caractérise même par l'avènement du style Porno Chic, développé par Tom Ford, et sa muse Carine Roitfeld alors à la tête du Vogue français. Le règne de Tom Ford s'achève finalement en 2004, lorsque Gucci est repris par le groupe Pinault-Printemps-Redoute

La succession de Tom Ford

Le départ retentissant de Tom Ford en 2004, ainsi que celui de Domenico De Sole, fait un grand bruit dans l'univers de la mode. Tous deux exigeaient une véritable autonomie de gestion mais le groupe Pinault-Printemps-Redoute ne l'entendait pas ainsi, et leur réclamait avant tout une plus forte rentabilité. Après Tom Ford, trois stylistes se succèdent à la tête de Gucci : Alessandra Facchinetti, John Ray et Frida Giannini. Cette dernière apporte enfin un nouveau souffle à Gucci. Devenue l'unique directrice artistique des lignes femmes, hommes et accessoires de la marque au double G, elle donne naissance, en 2008, à l’ouverture de sa plus grande boutique basée à New York, au cœur de la cinquième avenue. Gucci ouvre également, en 2011, un musée de 1 700 m2 à Florence au sein du Palazzo della Mercanzia. La marque met en œuvre une stratégie de montée en gamme. Le prix de vente de ses sacs à mains augmente ainsi de 40 % entre 2009 et 2013.

La diversification de Gucci

Les parfums Gucci

Outre la maroquinerie et la mode, Gucci s'attaque à tout un tas d'autres activités pour bâtir un véritable empire du luxe. Ainsi, il s'agit aussi d'une marque très présente dans le milieu de la parfumerie. La première essence de Gucci a été créée au début des années 70 et se nommait Gucci ou Parfum 1 de Gucci. Cette fragrance initiale fut développée par Guy Robert et est réputée pour ses notes florales et végétales, accompagnées d’aldéhydes. Bien entendu, la marque ne s'est pas arrêtée là et Gucci compte ainsi tout un tas d'autres grands succès dans son catalogue olfactif, comme en témoignent Envy, Rush, Gucci eau de parfum, Gucci pour Homme ou encore Gucci by GUCCI.

Des produits plus éthiques

Les dernières années de Frida Giannini à la tête de Gucci deviennent plus difficiles. Ainsi, Alessandro Michele lui succède, le 21 janvier 2015, et entame un repositionnement radical. Son style est qualifié d'exubérant et romantique. Par ailleurs, en accord avec le PDG de la société, Marco Bizzarri, Alessandro Michele prend la décision de ne plus avoir recours à la fourrure par éthique envers les animaux. Cette décision séduit et s'inscrit pleinement dans l'air du temps. Plus que jamais, Gucci semble vouloir renouer avec les tendances de son époque.

Le style Gucci

L'esprit italien de Gucci

De manière générale, même si l'activité de Gucci est désormais très diversifiée, son style reste très centré sur la maroquinerie. Comme bon nombre de marques italiennes, Gucci prône l'élégance et le choix de matériaux nobles et raffinés. Ainsi, son style se rapproche assez de celui d'autres marques concurrentes comme Louis Vuitton ou Prada. Gucci séduit le public par ses créations toujours très sophistiquées et inspirées du riche univers équestre. Gucci mise désormais sur une élégance intemporelle et éternelle. Loin de l'extravagance des tendances et des variations de mode, Gucci s'ancre dans la durée et séduit tout autant par ses parfums que par son prêt-à-porter, sa haute couture, ses lunettes, ses montres ou encore ses accessoires et bijoux. Depuis plusieurs années déjà, Gucci semble avoir délaissé le style trop bling-bling au profit de la subtilité. Sa seule réelle extravagance actuelle réside néanmoins dans son rayon de chaussures féminines, arborant très souvent des talons vertigineux.

Gucci aujour’hui

La marque « made in Italy » reste très bien placée à l’international. Avec plus de quatre milliards de chiffre d’affaires en 2009, Gucci est une des griffes italiennes les plus lucratives. La marque fait partie des 100 plus grandes marques au monde selon le classement du cabinet de conseil Interbrand, et ses produits sont vendus dans le monde entier à travers un réseau de boutiques exclusives. Si certains avaient prédit une fin abrupte pour Gucci après le départ de Tom Ford, Frida Giannini semble avoir relevé le défi de la création artistique chez Gucci avec succès. La marque a su se renouveler tout en conservant les éléments qui ont fait sa réussite : luxe, élégance et raffinement.

En un siècle d'existence, Gucci a su s’imposer comme l’un des plus grands noms de la mode et de la parfumerie. Chacune de ses nouvelles créations est toujours très attendue des fashionistas et certaines de ses pièces semblent s'inscrire pour toujours dans l'histoire de l'élégance féminine, comme en témoignent par exemple le sac Jackie, l'écharpe Flora ou encore le sac Bamboo, icônes indémodables de Gucci.

L'Histoire
En voir

Histoire de la marque Gucci

1921 : Création de la Maison Gucci par Guccio Gucci, en Italie, à Florence.

1939 : Ouverture de la Première filiale Gucci, à Rome, par Condotti.

1947 : Guccio Gucci crée son premier sac à main avec des anses et des fermetures en "Bambou".

1953 : Guccio Gucci fondateur de la marque décède.

1960 : La Marque crée son premier logo "GG" en hommage au fondateur Guccio Gucci.

1966 : "GG" crée un "foulard Floral" spécialement dédiée à l'actrice Grace Kelly.

1994 : Le créateur Tom Ford devient directeur artistique de la Griffe.

2001 : Le groupe Gucci rejoint le groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute).

2002 : Frida Giannini est nommée Directrice Créative Accessoires de la griffe.

2004 : Tom Ford quitte la Maison Gucci.

2006 : Après le départ de Tom Ford, Frida Giannini prend la suite et est nommée directrice artistique de la griffe.

Guccio Gucci, fondateur de la griffe éponyme est naît le 26 mars 1881 à Florence. Il est le fils d'un artiste florentin spécialisé dans le travail du cuir. Plus tard, Guccio Gucci se met à travailler au sein d'un hôtel de luxe : le Savoy à Londre où a clientèle riche et internationale de l'hôtel va rapidement l'inspiré. Il va observer les codes vestimentaires et l'élégance de l'époque pour élaborer ses propres créations.

En 1921, lorsqu'il retourne en Italie Guccio Gucci ouvre un premier atelier d'articles de maroquinerie et une petite boutique de sacs de voyage à Florence. (plusieurs journaux locaux avaient cité qu'en 1904, le fondateur Guccio Gucci avait déjà ouvert un atelier spécialisé dans la sellerie. Cet atelier était situé rue de la Vigna à Florence également).

Officielement La Maison Gucci a vu le jour en 1921, à Florence, en Italie. A ses débuts, Guccio Gucci créa de la maroquinerie inédite. C'est grâce à son talent et son goût pour les voyages à l'étranger que Guccio Gucci arrive à rallier l'esthétique raffinée de la noblesse anglaise à ses créations. Toutes ses créations sont confectionnées par des artisans experts de Toscane.

Durant les années 30, ses créations ont conquis toute une clientèle internationale. A cette époque, les collections Gucci sont inspirées du monde équestre. On retrouve essentiellement des motifs mors et étriers devenant l'identité visuelle de la griffe.

En 1939, la marque inaugure sa première boutique à Rome.

Dans les années 40, nombreuses sont les restrictions économiques imposées au régime fasciste, ce qui ralenties et limite énormément l'importation de matières premières provenant de l'étranger. L'entreprise est donc amener à trouver de nouvelles solutions pour poursuivre sa production. C'est à cette période là que le sac "Bambou" voit le jour. Le Sac "Bambou" rencontre un tel succès qu'il deviendra très vite l'un des classiques de la Maison.

Les années 50 sont marquées par l'expansion commerciale de la marque. Gucci ouvrent deux autres magasins à Milan et à New York.

En 1953, après le décès de leur père, les fils de Guccio Gucci, Aldo, Vasco, Ugo et Rodolfo reprennent la société.

Durant les années 60, des nouvelles boutiques Gucci ouvrent leurs portes à Londres, Paris, Beverly Hills et Palm Beach. Ces villes sont réputées pour leur clientèle riche et internationale. La griffe Gucci se met alors à travailler avec des personnalités du show business comme Jackie Kennedy ou encore Grace Kelly.

Les années 60 rendent hommage à Guccio Gucci avec le logo "GG" qui forme deux "G" entremêlés.

La Griffe Gucci diversifie sa production en élaborant des recherches poussées pour exploiter des matériaux luxueux et innovants. La marque revisite les grands classiques en utilisant des nouvelles coupes, des nouveaux coloris, et des nouvelles catégories de produits.

En 1999, la marque Gucci entreprend une alliance stratégique avec le groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute). Elle passe alors de société monomarque à un groupe multimarques.

En 2004, après le départ de Domenico De Sole et de Tom Ford, Mark Lee devient le nouveau président-directeur général de Gucci Division.

En 2006, Frida Giannini est nommée directrice artistique de la griffe Gucci. Elle sera rapidement à l'origine d'un nouveau symbole de la Maison : le cuir. Elle réalise "La Pelle Guccissima" avec une technique innovante : l'impression à chaud.