Parfum 4711

4711 Original Eau de Cologne est l'une des plus anciennes marques de renommée mondiale et est perçue par les consommateurs comme "la mère de toutes les eaux de Cologne". Aujourd'hui encore, la recette secrète de la 4711 Original Eau de Cologne est appréciée dans le monde entier et fait de cette aqua mirabilis un classique sans équivalent.

Depuis plus de 200 ans, elle tient sa promesse: l'application d'une composition unique a un effet bienfaisant sur le corps, l'esprit et l'âme. Des huiles essentielles, connues pour leur effet en aromathérapie, assurent un bien-être indescriptible.

 

L'Histoire

L’Eau de Cologne 4711, une histoire remarquable pour un parfum éternel…

L’eau de Cologne 4711 est certainement le seul parfum existant encore aujourd’hui à avoir atteint ses 200 ans ! Pourtant, l’histoire de sa création mais aussi et surtout de ses premières commercialisations demeure encore aujourd’hui quelque peu floue, bien que de nombreux témoignages furent apportés afin d’éclairer le mystère autour de la « naissance » de cette eau miraculeuse. Recette inchangée et flacon identique à l’original, l’eau de Cologne 4711 continue à faire battre le cœur des amoureux de senteurs fraîches. Mais quel est donc son secret pour avoir atteint la jeunesse éternelle ?

De l’Eau Admirable à l’eau de Cologne 4711…

Féminis et son acqua admirabilis du 17e siècle, l’ancêtre de la Cologne 4711

L’histoire de la toute première eau de Cologne créée est revendiquée par tant d’origines qu’il en est difficile d’en être certain, cependant une certitude néanmoins : c’est bien Giovanni Paolo Feminis, un jeune apothicaire italien, qui fit le tout premier commerce de la première eau de Cologne vendue. Né à Santa Maria Magiorre en 1670, Giovanni Paolo Feminis a rapidement le goût du voyage. Apothicaire de métier, des religieuse italiennes lui auraient confié la recette d’un remède miracle, celle de l’acqua admirabilis.
Féminis crée la formule de l’Eau Admirable à Cologne où il est désormais installé depuis à peu près 1690. Fort de cette eau qui guérit tous les maux, l’apothicaire fait reconnaitre les bienfaits de son Eau Admirable par la faculté de médecine de Cologne en 1727. À sa mort, il confiera sa recette secrète à son neveu Gian Maria Farina.

La recette de la première Eau de Cologne

À l’époque l’Acqua Mirabilis, baptisée par la suite eau de Cologne par les descendants de Féminis, était avant tout le résultat d’une distillation d’alcool, l’esprit de vin, dans lequel on plongeait divers agrumes. L’Encyclopédie de Diderot la décrivait ainsi : « de l’alcool aromatisé par un grand nombre de plantes, et distillé sur ces aromates ».

La création de l’Eau de Cologne 4711 par Mülhens et sa commercialisation complexe…

La lutte commerciale entre les descendants de Féminis, les Farina, et Wilhelm Mülhens

À la vue du succès considérable obtenu par Féminis et son Acqua Mirabilis, l’héritage fut une question âprement discutée. En 1806, un dénommé Jean-Marie Farina, héritier de l’apothicaire disparu, s’installe à Paris et fonde sa propre maison d’eau de Cologne qui sera reprise en 1840 par les époux Colas, fondateurs de la marque Roger & Gallet.
Cependant en 1803 Wilhelm Mülhens, un riche créateur, fit l’acquisition des « droits » (bien que la notion de droits n’existât pas comme nous la connaissons aujourd’hui) du nom Farina, alors qu’il était établi lui aussi à Cologne. En 1805, l’entreprise Farina lui fait clairement comprendre que cet achat était en réalité un faux et qu’il n’a donc aucun droit d’utiliser la fameuse recette de l’eau de Cologne. S’en suivra alors une longue série de procès entre la famille Farina et Wilhem Mülhens, qui sera débouté définitivement en 1835 par la Cour de justice.

Finalement elle se nommera définitivement l’eau de Cologne 4711

Malgré les démêlés judiciaires auxquelles Wilhem Mülhens dut faire face, l’homme n’a jamais abandonné l’idée de produire sa propre eau de Cologne ! Mieux encore, il va la transmettre à son petit-fils Ferdinand Mühlens, qui créera en 1881 son entreprise « Eau de Cologne & Parfümerie Fabrik Glockengasse № 4711 gegenüber der Pferdepost von Ferd. Mülhens in Köln am Rhein ».

Et c’est ainsi qu’il fera le choix de baptiser son eau de Cologne du numéro de la maison dans laquelle il vit à Cologne, le « 4711 », le précieux flacon sera donc nommé Eau de Cologne 4711.

Les premiers usages de l’Eau de Cologne 4711 et ses premiers grands amoureux

L’Eau de Cologne 4711 était un remède avant d’être un parfum

Les premières Eaux de Cologne dont l’Eau de Cologne 4711, étaient avant tout des remèdes aux maladies avant même d’être considérés comme des parfums. Utilisé en ablution, en soupe voire même en injections, l’eau de Cologne 4711 fut certainement un des « médicaments » les plus consommés à l’époque !

Rappelons que l’hygiène du 18e siècle n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui, et le simple fait de contenir une forte dose d’alcool créant un champ aseptisé pouvait être effectivement très bénéfiques à tous !

Napoléon le grand utilisateur de l’Eau de Cologne 4711

Napoléon, qui à l’époque dominait cette fameuse ville de Cologne, fit connaissance rapidement avec cette eau de Cologne 4711. L’homme en était si friand qu’il se rapporte aujourd’hui qu’il pouvait aller jusqu’à en consommer 43 litres par mois tout de même ! Il s’en servait tant en l’avalant, qu’en se parfumant, en parfumant ses appartements et même son cheval !

Néanmoins Napoléon, de nature méfiante, voulut que ces remèdes offrent une plus grande transparence et il obligea les apothicaires à rendre publiques les recettes de tous les remèdes consommés par voie interne. Ce qui poussa l’eau de Cologne 4711 à ne prodiguer que des soins externes, et donc, elle servira enfin réellement de parfum !

L’eau de Cologne 4711 à l’épreuve du temps qui passe

Les différents rachats de la marque de l’eau de Cologne 4711

Si sa composition comme son étiquette ou bien encore la forme de son flacon n’ont jamais été changés depuis sa création par Wilhem Mülhens, la marque a connu en ses plusieurs siècles d’existence de nombreuses péripéties commerciales.
Jusqu’en 1990, la marque conserva son nom mais cette année-là, on fit le choix de rebaptiser la société de l’eau de Cologne 4711 Muelhens GmbH & Co. KG. En 1994 cependant, la marque sera revendue au groupe allemand de cosmétiques Wella qui sera racheté à son tour en 2003 par le géant américain Procter & Gamble. En 2006, l’Eau de Cologne 4711 est une nouvelle fois cédée à un groupe allemand de cosmétiques, Mäurer & Wirtz.

L’Eau de Cologne 4711 et ses fidèles utilisateurs

L’eau de Cologne 4711 est certainement l’eau de Cologne la plus connue au monde pour ses vertus mais surtout pour sa force parfumée. Et c’est ainsi que nombreux hommes utilisaient encore l’eau de Cologne 4711 pour se parfumer jusque dans les années 60, à l’image de John F. Kennedy, un de ses plus grands adeptes.
Cependant, de réels parfums masculins arrivèrent sur le marché en cette milieu de 20e siècle, les parfums féminins se diversifièrent de façon intensive et l’eau de Cologne 4711 prit rapidement un coup de vieux face à ces flacons modernes et si éclectiques.
Ce qui explique que dans les années 90, la marque 4711 ait connu de nombreux changements et rachats. Néanmoins, malgré ses difficultés, l’eau de Cologne 4711 saura conserver ses fervents adeptes et mieux encore, s’en créer d’autres à l’aube du 21e siècle.

Comment plus de deux siècles après sa création l’eau de Cologne 4711 demeure-t-elle un grand succès de la parfumerie ?

Le retour en force des eaux de Cologne et l’Eau de Cologne 4711

Les années 70-2000 furent des années difficiles pour les eaux de Cologne, même pour la grande « prêtresse » de toutes l’Eau de Cologne 4711. Vendue uniquement en pharmacie, l’eau de Cologne 4711 était tombée en désuétude jusqu’à ce que finalement la parfumerie s’intéresse à nouveau à ces eaux exhalant la fraîcheur et les notes d’agrumes.

Ainsi Thierry Mugler et sa Cologne en 2001 ou bien encore l’Eau de Cologne de Chanel en 2007, sans oublier bien sur les traditionnelles Cologne de chacun des parfumeurs Guerlain firent revivre ces Colognes oubliées au nouveau millénaire.
Et c’est ainsi que l’Eau de Cologne 4711 a retrouvé ses lettres de noblesse et s’affiche en parfumerie à l’égal des autres flacons.

La composition parfumée secrète restée inchangée de l’Eau de Cologne 4711

Tous les plus anciens parfums ont connu des reformulations afin de s’adapter aux normes ou bien de s’adapter au public, ce n’est pourtant pas le cas de la formule de l’Eau de Cologne 4711 qui est restée totalement inchangée depuis sa création.
L’Eau de Cologne 4711 diffuse donc en notes de tête des notes de citron, de bergamote et d’orange qui se marient à loisir à des notes de basilic. Au cœur, ce sont les fleurs et les notes aqueuses qui s’expriment et lavandes, roses, jasmins, cyclamens et lys forment pour cette Eau de Cologne 4711 un bouquet fleuri et délicat. Puis en profondeurs, quelques notes boisées viennent fermer ce bal de fraîcheurs avec une belle ténacité.

Les origines de la marque de l’eau de Cologne 4711 sont connues finalement depuis peu, néanmoins, même encore aujourd’hui, les versions de sa création divergent ! Quoi qu’il en soit, cette jolie eau de Cologne 4711 n’en a jamais fini de nous plaire tant par ses élans ultra dynamiques que par son flacon rétro nous rappelant son glorieux passé. Un succès tel qu’après des siècles d’hégémonie de l’eau de Cologne 4711, la maison Mäurer & Wirtz a fait le choix de proposer récemment, comme souvent en parfum, des déclinaisons à cette grande dame de la parfumerie. Souhaitons leur le même succès intemporel !