Parfum d'Empire Aziyadé Eau de Parfum

La provocation olfactive de Parfum d’Empire

Aziyadé de Parfum d’Empire, un élixir de sensualité

Aziyadé est le 10e parfum créé par la marque Parfum d’Empire. Aussi, celui-ci se devait de ne pas passer inaperçu. L'enseigne a donc fait appel à son parfumeur officiel, Marc-Antoine Corticchiato, afin d'élaborer un jus à la ...

Lire la suite
108,00
Fidélité : Grâce à l'achat de ce produit, 5,40 crédité sur votre compte fidélité Ajouter à ma liste d’envie
Description
En voir

Aziyadé de Parfum d’Empire, un élixir de sensualité

Aziyadé est le 10e parfum créé par la marque Parfum d’Empire. Aussi, celui-ci se devait de ne pas passer inaperçu. L'enseigne a donc fait appel à son parfumeur officiel, Marc-Antoine Corticchiato, afin d'élaborer un jus à la fois sensuel et charnel tout en étant particulièrement provoquant. Aziyadé est donc perçu comme étant une interprétation olfactive de la chair opulente et féminine. Il puise son inspiration d'une source orientale et évoque alors, dans le même temps, l'apogée des civilisations antiques. En effet, à cette époque, la richesse rimait constamment avec luxure. Aussi, c'est précisément de cette débauche luxueuse dont il est question au cœur du parfum Aziyadé. Qui plus est, le nom de cette essence lui vient d'un roman éponyme écrit par Pierre Loti. Celui-ci nous relate alors une histoire langoureuse se déroulant à la veille de la naissance de l'Empire Ottoman. Vous l'aurez compris, Aziyadé est un parfum charnel idéalement pensé pour les hommes et les femmes avides de séduction et n'ayant pas froid aux yeux. Il est un concentré aphrodisiaque émanant de diverses cultures, un véritable élixir charnel ruisselant de sensualité.

L’excessivité charnelle d’Aziyadé

Mais alors, comment nous dépeindre l'image d’Aziyadé, héroïne du roman éponyme évoluant au cœur d'un harem au crépuscule de l'Empire Ottoman ? Et bien, il semblerait que Parfum d’Empire ait, dans un premier temps, choisi de nous dépeindre cette image au travers de la Grenade, un fruit, selon la légende, né du sang de Dionysos, Dieu de l'ivresse. Celui-ci est alors associé à bon nombre d'ingrédients typiquement orientaux tels que des dattes confites, des oranges ou des pruneaux. Qui plus est, le tout est encore réchauffé d'épices telles que de la cardamome égyptienne, de la cannelle de Ceylan, du gingembre de Chine, du cumin d'Égypte ou du romarin. En outre, ces ingrédients, et plus particulièrement le cumin, étaient très prisés dans l'Antiquité lors de rituels de prostitution sacrée. C'est dire si ce parfum a une connotation sensuelle et aphrodisiaque ! De même, des feuilles de tabac et du patchouli d'Inde sont également associés à cette composition. D'ailleurs, sachez qu'ils étaient, eux aussi, utilisés à l'époque pour attiser le désir sexuel. De même, l'absolu de vanille, aphrodisiaque pour les Aztèques vient adoucir l'ensemble. L'ivresse d’Aziyadé est alors encore augmentée par la présence d'encens d'Arabie et de gousses de caroubier. Enfin, le musc Tonkin et l'absolu de ciste du Maroc finissent d'apporter à l'ensemble un sillage plus profond et résineux.

L'Eau de Parfum Aziyadé de Parfum d'Empire

Grenade, dattes confites, amandes et oranges.

Aziyadé par Parfum d'Empire nous entraîne au coeur des fêtes de l'Egypte antique.

Les épices aphrodisiaques : cardamome, cannelle, gingembre lui confèrent son aspect charnel, presque animal.

En note de fond, le musc et l'absolue de ciste nous attirent dans une luxurieuse danse orientale.

Comme dans tous les parfums du créateur Marc-Antoine Corticchiato, chaque fragrance est profonde, entière, et témoigne de la valeur de son origine.

En savoir plus
En voir

Oriental, épicé et fruité, Aziyadé s'ouvre sur un accord grenade détonnant puis délivre les notes liquoreuses des dattes confites, des oranges et des pruneaux. Les épices aphrodisiaques nous plongent au coeur des nuits orientales où tout est possible. Les larmes d'encens se mêlent aux muscs, au ciste et à la caroube. Création excessive et charnelle, Aziyadé ruisselle de sensualité.

Un concentré des plaisirs charnels et des excès des grandes civilisations.

Avec Aziyadé, 10ème création de Parfum d'Empire, Marc-Antoine Corticchiato signe sa fragrance la plus provocante. Quintessence d'érotisme, elle nous plonge au coeur même de l'union des corps. Faisant vibrer les matières premières les plus précieuses, elle évoque l'apogée des civilisations, lorsque richesse culturelle rime avec luxure et extase. L'érotisme le dispute à la gourmandise : plus qu'un parfum, Aziyadé est une saveur. Celle de la chair opulente. Tout commence par des fruits...

Aziyadé - Elixir liquoreux et fruité

Fragrance charnelle et vénéseuse, Aziyadé fait la part belle aux épices aphrodisiaques. La cardamome du Guatemala axprime cette saveur chaude des honbons de l'Egypte antique, où le baiser est un art. Incontournable des festins érotiques, la cannelle de Ceylan, avec ses accents sucrés, est consacrée par les Romains dans les temples de Vénus Libentina. Le gingembre de Chine projette son feu violent au coeur d'Aziyadé ; dans l'Empire du Milieu, on utilise son rhizome pour exciter les muqueuses. Enfin, le cumind'Egypte, déjà prisé dans l'Empire summérien lors des rituels de prostitution sacrée, apporte sa note puissante.

Aziyadé - Sillage oriental et animal de tous les excès

Aziyadé ruisselle de sensualité. Il nous replonge dans les ambiances enfumées de la fête. L'évocation des feuilles de tabac est obtenue grâce au patchouli brut d'Inde, utilisé en magie pour attiser le désir sexuel. La vanille est l'aphrodisiaque phare de l'Empire Aztèque. Lascive, l'absolue de vanille blonde de Madagascar exhale ses accords fauves, tandis que les gousses de caroubier arrondissent la fragrance de leurs notes onctueuses. Les larmes d'encens d'Arabie s'échappent des Palais d'Orient et plongent dans l'ivresse sacrée de l'amour : la reine d'Egypte Hatshepsout n'offre-t-elle pas aux regards son corps nu, enduit d'encens, en l'honneur du dieu Amon ?

Aziyadé - Ivre de luxe et de plaisir

Aziyadé n'en finit pas d'être sensuel. L'accord animal recrée l'odeur pénétrante du fameux musc Tonkin, tandis qu'une absolue de ciste du Maroc, alanguie, développe ses facettes résineuses et profondes.

Aziyadé, personnage principal du roman éponyme de Pierre Loti, conte la vie langoureuse d'un harem au crépuscule de l'Empire Ottoman. On apprit plus tard que l'auteur avait transformé son héros en héroïne, pour en faire à jamais la figure emblématique de l'amour.

Surdosées et renforcées, les matières subtiles d'Aziyadé requièrent une lente macération pour développer ce nectar naturellement coloré. Plus qu'un sillage, Aziyadé laisse une empreinte.

Ingrédients
En voir

INGREDIENTS: Alcohol Denat., Parfum (fragrance), Aqua (water), Limonene, Alpha isomethyl ionone, Coumarin, Linalool, Eugenol, Cinnamal, Citral, Hydroxycitronellal, Benzyl benzoate, Cinnamyl alcohol , Geraniol, Isoeugenol, Farnesol, Benzyl salicylate, Evernia furfuracea extract.

Par

A découvrir sans plus attendre

Les avis de nos clients
5|1 avis
Par Taraton le 19/06/2016

A découvrir sans plus attendre