{"ip":"54.162.168.187","country_code":"US","country_name":"United States","region_code":"VA","region_name":"Virginia","city":"Ashburn","zip_code":"20149","time_zone":"America/New_York","latitude":39.0481,"longitude":-77.4729,"metro_code":511} Pub SAUVAGE | Tendance Parfums
OPEN

Passez la commande
Plus que 60,00€ : Frais de port offerts

La pub SAUVAGE avec Johnny Depp

Depuis ses débuts, la grande maison Dior a pris le pari audacieux d’utiliser l’image de célébrités dans ses publicités. Au départ, ce fut Alain Delon et son charisme intemporel qui apparut comme égérie de la marque avec ses photos datant de 1966. Il assura alors avec brio la promotion du parfum Eau Sauvage. S’en suivit ensuite d’autres comédiens comme Jude Law pour Dior Homme Sport en 2012, ou encore Robert Pattinson en 2013. C’est alors au tour de l’acteur américain Johnny Depp de rejoindre le cercle très fermé des égéries masculines de cette marque de prestige.

Retour sur trente années d’égéries Dior

Depuis son lancement, la célèbre maison du 30 avenue Montaigne n’a de cesse de choisir des hommes et des femmes au caractère bien affirmé afin d’agrémenter ses campagnes publicitaires. Cette emblème à la pointe de la modernité affiche fièrement ses différences et veille à ne jamais laisser personne de marbre. Que se soit de par ses produits, son histoire ou ses ambassadeurs, Dior mise le tout pour le tout afin de ne jamais lasser et toujours surprendre. C’est dans cette veine là que Dior s’est offert le luxe de travailler avec le talentueux Alain Delon en 1966 pour le lancement de son parfum « Eau Sauvage ». Depuis cette date, la maison de luxe montre qu’elle ne souhaite en aucun cas faillir à cette ligne de conduite et qu’elle sélectionne ses égéries avec le plus grand soin. Beautés mythiques, succès internationaux ou personnalités hors du commun : seuls les plus grands noms ont accès à ce cercle très fermé. Dior donne le ton et utilise ce biais pour affirmer une nouvelle fois son prestige et sa notoriété.

Cependant, les années 1990 n’ont pas été les plus marquantes pour la célèbre marque de parfumerie. Hormis avec le célèbre footballeur Zinedine Zidane pour les hommes et l’actrice et ex-mannequin Milla Jovovich, aucun nom ne restera vraiment dans les anales. En revanche, les années 2000 marquent un tournant et Dior reprend le dessus pour être toujours plus surprenant. Loin de faire les choses au hasard, chaque égérie est associée au produit qui colle le mieux à sa personnalité. Si Nathalie Portman porte fièrement son Miss Dior, Marion Cotillard, Mila Kunis et Jennifer Lawrence ne quittent plus leur sac fétiche de la marque. En ce qui concerne les icônes masculines, Jude Law et Robert Pattinson font également parler d’eux et de leurs parfums hypnotiques. Alors, comment ne pas rêver de succéder à Alain Delon en entrant dans ce clan très select des égéries du monstre sacré de la parfumerie ? Une fois de plus, Dior surprend : Si du côté féminin il opte pour la chanteuse Rihanna, du côté des hommes il fait appel au talentueux acteur américain Johny Depp.

Johnny Depp, un pirate à l’âme « Sauvage »

La nouvelle est assez inattendue : pour la première fois, Johnny Depp accepte de prêter son image à une marque. A 52 ans, l’acteur américain n’avait encore jamais endossé ce genre de rôle. Alors, est-ce le fait que la marque avait déjà fait appel au physique d’éphèbe du jeune Alain Delon qui a pesé dans la balance ? Allez savoir… Une fois de plus, Dior n’a rien laissé au hasard et l’image du plus célèbre des pirates semble tout à fait coller au produit en question. En effet, qui de plus « Sauvage » que lui pour incarner l’aspect indomptable que la marque veille à véhiculer ? Ici, Johnny Depp reste lui-même : cheveux en bataille, yeux ourlés d'un trait de crayon noir, célèbres lunettes rondes aux reflets bleutés, quelques bijoux bohèmes autour du cou… Il se révèle à mi chemin entre ses personnages de Jack Sparrow et Tonto, le complice de Lone Ranger.

Et ça n’est autre qu’un français qui a eu la lourde charge de réaliser ce court-métrage. Il s’agit du réalisateur et photographe Jean-Baptiste Mondino. N’en étant pas à son premier film publicitaire, ce dernier avait également déjà travaillé pour la marque en réalisant les photographies pour le sac Lady Dior. L’artiste auteur de ce road movie n’était d’ailleurs pas non plus inconnu de la star car il a travaillé de nombreuses fois avec son ex compagne, Vanessa Paradis, notamment sur le clip de Tandem. Restait alors à savoir comment il allait mettre en scène le beau gosse dans cette campagne qui se veut aussi brut que le parfum est « Sauvage ».

Un héro à la conquête son désert intérieur

La réalisation démarre donc au cœur d’une ville froide et sombre. On y voit Johnny Depp balançant des rifs de guitare signés Ry Cooder, tel un artiste à l’âme torturée. Il décide alors de tout quitter pour partir en direction du désert de Mojave, là où les couleurs sont chaudes et où les bisons, les coyotes et les loups sont là pour l’accueillir. Bienvenue dans l’univers « Sauvage » de Jean-Baptiste Mondino ! L’acteur ne semble pas savoir où aller jusqu’au moment où il quitte la route et sort de sa monture rutilante, une Dodge Challenger. Toujours aussi charismatique, il s’enfonce dans le désert armé d’une pelle. Là, au milieu du silence et face à lui-même, le héro se met à creuser. Il enterre alors ses bijoux, ses pendentifs, ses bagues… pour lâcher un mythique « C’est invisible, mais je le ressens. C’est magique ». Face à lui-même et plus proche de ses racines, il est comme apaisé et comblé de s’être rapproché de son instinct animal et « Sauvage ».

Comme son rockeur parti en quête de son fort intérieur, Dior est allé chercher un parfum collant à l’image que l’on se fait du désert. Tout comme l’acteur, il apparait comme étant authentique et brut. Nous avons là un savant mélange de bergamote, de poivre de Sichuan, de baies roses, de géranium, de vétiver ou encore de lavande ou de patchouli. Le mélange est étonnant : à la fois rock, radical et masculin. Il est à l’image de ce que François Demachy, Parfumeur-Créateur Dior, a voulu : entre brutalité et noblesse. « Pour créer Sauvage, je suis parti de l’homme. Une masculinité franche et évidente. Comme l’image d’un homme hors modes, hors temps ». Alors, vous aussi, l’espace d’un instant venez retrouver vos racines. Fuyez le monde et affranchissez-vous de vos contraintes… Soyez vous-même, soyez « Sauvage ».

Une pub mais pas que

En signant Johnny Depp comme égérie de son nouveau parfum, Dior reste fidèle à ses valeurs. Le parfumeur François Demachy  a concoter une toute nouvelle senteur a l'allure Sauvage renfermée dans un flacon sobre et élégant.