See

Alaïa

From fashion to perfume :

One should not be surprised if, in creating his first fragrance, Azzedine Alaïa proceeded exactly the same way as in his previous projects. Once more, he adopted a rigorous, idiosyncratic behavior, grounded in undeniable confidence and major risk-taking.
Alaïa’s aesthetic is in fact a manifesto, a true statement, a genuine declaration of women’s rights.

“If Azzedine Alaïa sculpts women’s bodies," Says Carla Sozzani, “IT IS BECAUSE HE HAS A SPECIAL RELATIONSHIP".

With them: he sees them beautiful, he makes them beautiful, he makes them self-confident about their bodies. Sicurezza da bellezza, as we say in italian.”
With his revolutionary stretches at the dawn of the eighties, gum-printed tulles, wool woven then embroidered and charred successively by japanese, italian and french craftsmen, applications on muslin, laser-cut leather, layered lace, he stated that his materials were anchored in his time.
Based on the mastering of new materials, his creativity meets discoveries of physics or mechanics, just as in those textiles in origami that are unbendable.

L'Histoire
See

Les chemins hors normes d’Alaïa, de la haute couture à la parfumerie…

Lorsqu’Azzadine Alaïa débuta dans les années 80 avec sa maison de haute couture, ce ne fut pas pour sublimer ses robes avec des femmes mais bien pour sublimer la femme avec une robe. Et ses collections sensuelles et graphiques auront un succès fulgurant auprès de ces femmes qu’il aime tant. Il fera le choix de se consacrer aux parfums exactement pour les mêmes raisons et le splendide Alaïa Paris viendra nous enchanter de ses volutes parfumées surprenantes.

Azzedine Alaïa et ses débuts dans la haute couture

Quand le couturier se cachait pour créer

Azzedine Alaïa serait né à Tunis en 1940, bien que le couturier se soit toujours amusé à cacher la date de sa naissance en affirmant qu’il aurait « l’âge des pharaons » ! La première grande rencontre de sa vie sera avec la sage-femme qui l’a mis au monde, Madame Pineau. Une femme remarquable qui décèlera rapidement chez le jeune Azzedine Alaïa un talent inné pour l’art, tant et si bien qu’elle le poussera à s’inscrire à l’École des beaux-arts de Tunis alors qu’il n’a que l’âge de 15 ans.
À cette époque, Azzedine Alaïa aide un couturier de son quartier et redessine en secret les plus grands modèles de Dior et de Balenciaga en tentant d’en comprendre leur architecture.

Les premiers pas du couturier chez Guy Laroche ou Thierry Mugler

Quand le jeune Azzedine Alaïa sortit de son école de Beaux-Arts, il fit le choix de quitter la Tunisie pour se rendre à Paris, en 1956. Ses grandes histoires avec les femmes lui apporteront ce dont il rêvait, travailler chez le grand Christian Dior ! Toutefois, le couturier n’est pas en règles dans ses papiers de séjour et il devra quitter la prestigieuse maison française pour travailler de façon plus confidentielle auprès de Guy Laroche ou bien encore de Thierry Mugler. Ce sera d’ailleurs grâce à ce dernier devenu ami, qu’Azzedine Alaïa osera lancer sa toute première collection de haute couture en 1979 et ses robes zippées de cuir se feront remarquer dans le milieu de la mode dès leur première sortie dans la capitale.

Les heures de gloire de la maison Alaïa

Le succès fulgurant des premières collections Alaïa

Dès les premières années de sa maison de couture, Azzedine Alaïa se fait remarquer pour ses coupes structurées et sa façon si surprenante et architecturée de travailler le cuir. Parmi les premières pièces les plus emblématiques du couturier se distingueront les robes zippées décolletés dans le dos, un tailleur en cuir noir galbé sur les hanches ou bien encore un manteau de cuir perforé et clouté.
Pendant ce temps dans son petit atelier rue de Bellechasse à Paris se presse le tout-Paris avec de grandes célébrités telles Cécile de Rothschild, Greta Garbo, Arletty, ainsi que les danseuses du Crazy Horse…

Le style totalement novateur Alaïa

Ce qui caractérise le style Alaia, ce sont bien sûr ses robes « body-conscious » comme dessinées à même le corps afin de mettre en valeur toute la sensualité des courbes féminines. Les lignes de ses collections sont comme des architectures savamment étudiées pour faire de la femme cette femme fatale qu’Alaïa aime tant admirer.
Il y a bien sûr aussi chez Alaïa cet amour de la matière, du cuir tout particulièrement, qu’il travaille et découpe comme une matière à la fois intemporelle et vivante. L’homme estime que lorsque « Quand le vêtement est beau, il n’est jamais daté. » Madame Le Figaro.

De la couture au parfum avec Alaïa Paris

Alaïa, cette marque qui ne fera rien comme les autres !

Azzedine Alaïa n’a jamais été vraiment attiré par les fastes du show-business alors que sa maison connut une gloire rapide et durable et que son flair incroyable lui fit découvrir toutes les plus grandes top modèles qui marqueraient les années 90, telles Naomi Campbell, Christy Turlington ou bien encore Jerry Hall.
Pour marquer son attachement à une mode sobre et en dehors des critères de sélection commerciaux, il fera le choix plutôt audacieux de ne jamais organiser ses défilés durant les fashion weeks afin de rester libre de créer selon ses envies et non selon un calendrier.
De même, Azzedine Alaia refusera systématiquement les décorations nationales qui lui furent proposées à plusieurs reprises, il répondit aux différents ministres que « la plus belle des récompenses, c’est le jour où vous m’avez donné la nationalité française !» Madame Le Figaro.

Pourquoi Azzedine Alaïa s’est-il lancé dans la création d’un parfum ?

Azzedine Alaïa s’est lancé en haute couture par amour pour la femme, femme à laquelle il destina ses modèles les plus sensuels afin de mettre en valeur sa beauté naturelle. Il fit le choix de proposer un parfum non pas par souci commercial ou d’image de marque, mais surtout parce qu’il cherchait le moyen de représenter son univers et sa maison haute couture d’une façon encore plus intime, comme s’il volait les confidences parfumées des femmes qu’il admire tant…

Alaïa Paris, le premier parfum de la maison Alaïa

L’univers du couturier en un parfum étonnant, Alaia Paris

Le tout premier parfum d’Azzedine Alaïa a été créé en 2015 par le groupe Beauté Prestige International à qui il faisait une grande confiance pour respecter son univers au vu de la création du parfum Le Mâle de son ami styliste Jean-Paul Gaultier. Et que cela soit par le flacon créé par le designer Martin Szekely ou bien par le travail formidable de la parfumeuse Maire Salamagne, Alaïa Paris sera en tous points emblématique du style Alaïa.
Il est vrai que le flacon noir laqué d’Alaïa Paris et ses dentelures savamment architecturées nous évoquent bien sûr les fameuses robes de cuir « body-conscious » du couturier. Quant au bouchon de fils d’or, il apporte cette touche d’élégance subtile qu’Azzedine Alaia versa dans chacune de ses créations.

Alaia Paris, des chauds froids intenses pour une femme surprenante et sensuelle

Azzedine Alaïa est un créateur de mode qui a toujours aimé surprendre par des coupes inédites, un cuir devenu arme fatale de sensualité et une élégance offerte en un style plus féminin que jamais. La parfumeuse Marie Salamagne a donc fait le choix de composer pour Alaïa Paris un mariage de chocs olfactifs entre froids givrés, fleurs classiques et sensualités intenses.
Alaia Paris débutera donc en des notes de baies roses piquantes et dynamiques et des notes aquatiques et minérales. Puis les fleurs du cœur nous rappelleront à quel point Azzedine Alaia a toujours aimé mettre en valeur la féminité, la féminité sous toutes ses formes qui s’incarnera en ce parfum par des notes de pivoines, de roses ou bien encore de freesias. Enfin nous retrouverons dans les profondeurs d’Alaïa Paris le cuir brûlant et sensuel de toutes les créations Alaïa retranscrit en des notes animales de muscs. Et une jolie violette viendra saupoudrer le tout de sa candeur poudrée et rétro !

Alaïa Paris Blanche et Alaia Nude ou la réinterprétation de la sensualité par excellence

Alaia Paris Eau Blanche

Alaïa Paris a chamboulé l’univers parfumé des femmes de 2015 en leur offrant pour la première fois en parfum toute la puissance de l’univers d’Alaïa. En 2016, Alaia Paris Eau Blanche offrira à son tour un nouveau visage de l’univers de couturier en se faisant cette fois écho à son admiration sans borne pour l’architecture et la beauté lumineuse de l’Alhambra de Grenade.
Alaïa Eau Blanche, bien que frais et éclatant de lumière se veut avoir été composé, contre toutes apparences, en totale complémentarité avec Alaïa Paris. Cette fois cependant, c’est la lumière et le soleil qui guident la parfumeuse Marie Salamagne et nous trouverons dans l’entrée en ce splendide Alaïa Eau Blanche des notes de jasmin qui nous emporteront directement vers le cœur de notes solaires et vanilles, très exotique et très espagnol. Les muscs blancs fermeront cet Alaïa Eau Blanche avec douceur sans oublier d’ajouter cette force sensuelle si emblématique du style Alaïa.

Alaia Nude

Après nous avoir emmené dans les délices des terres espagnoles en 2016 avec Alaia Paris Eau Blanche, la maison Alaia nous proposera une nouvelle fois de plonger dans l’univers tout en contrastes et en surprises d’Alaia Paris en 2017 avec une déclinaison plus intime et surprenante que jamais, Alaïa Nude.
Alaïa Nude cherchera donc à reproduire cette sensation de peau nue par des notes de têtes de cèdre et de cashmeran offrant un départ doux et velouté. Au cœur la fleur d’oranger apporte sa lumière et son opulence si féminine alors que les profondeurs dessineront une nouvelle fois cette femme Alaia troublante de sensualité, où la fève tonka, le musc et les notes cuirées forment un sillage sauvage presque animal...

Azzedine Alaïa a disparu brutalement en 2017 tout en laissant derrière lui un héritage considérable qui ne semble pas prêt de perdre son aura. De nombreuses expositions et rétrospectives sont consacrées au maître du cuir architecturé, la maison haute couture Alaia elle-même continue à vivre tout en conservant cet esprit si novateur que le couturier avait su lui insuffler.
Quant aux parfums, Alaia Paris, Alaia Eau Blanche et Alaïa Nude ils ne connaissent pas encore de beaux héritiers, néanmoins ils demeurent des parfums iconiques pour leur si grande connivence avec l’univers Alaïa.

Le Couturier
See

Couturier, Stylistes, Artistes les multiples talents d'Alaïa

Azzedine Alaïa est créateur de mode franco-Tunisien néen en 1940 proposant de multiple collection depuis plus de 30 ans il est notament connu pour avoir conçue les robes de Lady Gaga qu'elle portait aux Oscars 2015.

Il trouve son inspirations pour la mode au cours de sa jeunesse et notamment en puissant dans ces études de sculpture. C'est au cours des années 50, qu'il arrive en France où il enchaîne les petits travaux qui lui permettront d'acquérir une certaines techniques et de se créer un carnet d'adresse. Perfectionniste il travail pendant deux ans auprès de Guy Laroche pour apprendre son métier de Tailleur. Il créer dans les années 80 sa propre maison de couture au nom éponyme sous les encouragement de son ami Thierry Mugler.

En 10 ans, Azzedine Alaïa est devenu un incontournable de la mode, une référence pour les fashionistas du monde entier. Il est renommée pour ses robes, sensuel et élégantes ultra-moulantes. Il se distingue de ces confrères par son choix de création préférant sculpter ces vêtements sur des mannequins sans dessin préalable. Mais aussi en organisant des défilés intimiste dans ses locaux et en dehors du calendrier de la mode. Il est l'un des rares à savoir allez de son idée à sa réalisation en enchaînent de manière minutieuse toute les tâches que cela incombe.

Parfum Alaïa
See

Les créations parfumées d' Azzedine Alaïa

Azzedine Alaïa s'associe avec le groupe Beauté Prestige International pour la création, production et distribution de ces parfums et cosmétiques de la marques Azzedine Alaïa.

Le groupe et le créateur partage des valeurs communes autour du style et de l'élégance, de l’excellence au service de l’inter-temporalité.

"J'ai toute confiance en Beauté Prestige International pour m'accompagner dans la création d'un parfum qui puisse interpréter mon travail et mon univers" explique Azzedine Alaïa

Azzedine Alaïa lance son premier parfum en Juillet 2015 comme ces créations, il révèle de la perfection en effet pour le couturier « Créer un parfum, c’est s’ouvrir à une femme, lui voler ses pensées de demain et courir avec elle avant qu’elle regarde en arrière, peut-on y lire. Créer un parfum, c’est aussi savoir que, à cet instant précis, les mots que j’utilise pour raconter mon secret ne m’appartiennent déjà plus… Mon parfum n’est pas raisonnable – il rend le temps mensonger. » Azzedine Alaïa